Star Wars : Le réveil de la Force – Analyse et théories. (1/2)

 

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Star Wars : Le réveil de la Force…
Qu’avez-vous retenu de ce film ?

En toute honnêteté, la réponse n’est pas aussi évidente qu’elle en a l’air !

On est tenté de se dire : “Ouais… c’était vachement bien parce que c’était un Star Wars.” Mais en même temps, le propos n’est pas clair. Il y a plein de mystère autour du film, des questions laissées en suspens. On attend pas mal de la suite…

Mais même en mettant de côté la suite de la trilogie, on peut simplement se demander :

“Est-ce qu’on a vraiment bien compris ce que l’épisode 7 signifie réellement ?”

Je n’en suis pas si sûr !

Si je vous disais que je peux peut-être vous faire totalement reconsidérer votre point de vue sur ce film… Est-ce que vous m’accorderiez deux heures de votre temps ?

Si c’est le cas, alors installez-vous confortablement, parce qu’on a un long chemin à parcourir.

Dans la première partie de ce dossier, je vous propose déjà d’analyser ensemble les voyages initiatiques de Finn et de Rey, les deux héros de l’épisode 7. Et ensuite, de nous baser sur l’analyse, pour reconsidérer ensemble notre point de vue sur ce film.

On parlera notamment de la similarité évidente entre le scénario de l’épisode 4 et celui de l’épisode 7. On analysera un peu plus en détails cette similarité, et on essaiera de se projeter dans la suite de la trilogie. Ceci dans l’objectif, avant tout, d’essayer de comprendre où est-ce que l’épisode 7 nous emmène réellement.

Si vous êtes prêts… alors c’est parti !

Je vous ai proposé une série d’analyses qui reprennent point par point les étapes qui constituent l’initiation de Anakin et Luke dans chacun des 6 premiers épisodes de la saga Star Wars. Dans ces analyses, je vous ai proposé de comptabiliser toutes les leçons apprises et rejetées par nos héros afin de déterminer la qualité de leur élixir. L’élixir représente fondamentalement la récompense ultime obtenue par un héros, lorsqu’il s’accompli au terme de son voyage initiatique. Les leçons retenues étaient donc comptabilisées en bleu et les leçons rejetées étaient comptabilisées en rouge. On a vu ensemble que le cas de Anakin est assez particulier dans la mesure où il s’agit d’un héros tragique. La logique narrative de sa tragédie implique par définition que le héros rejette l’ensemble des idées de son enseignement. Nous n’allons pas adopter cette démarche analytique pour l’épisode 7, mais si le voyage initiatique de Anakin et Luke vous intéresse, n’hésitez-pas à consulter les analyses qui leurs sont dédiées.

Afin de donner un cadre de référence à l’analyse des chemins initiatiques de Anakin et Luke, je vous ai proposé de suivre les principes du monomythe de Joseph Campbell, ainsi que les étapes du voyage du héros, établies par Christopher Vogler.
La définition de ce cadre de référence n’est pas choisie au hasard, puisque le monomythe et le voyage du héros sont largement utilisés par George Lucas dans la construction du mythe de la saga Star Wars. De nombreuses sources se contredisent sur le fait que George Lucas ait effectivement décidé délibérément de s’inspirer du monomythe et du voyage du héros. Je n’ai pas fait ce dossier pour alimenter le débat, mais si vous avez suivi les analyses des 6 premiers épisodes, vous avez pu noter que la symétrie narrative est absolument parfaite entre les différentes étapes du voyage de Luke et Anakin. On aura l’occasion de revenir sur cette notion de symétrie vers la fin de cette analyse, mais l’idée que cette symétrie soit le résultat d’une totale coïncidence, me paraît complètement improbable. Beaucoup trop d’éléments permettent d’affirmer qu’il s’agit bel et bien d’une démarche créative tout-à-fait consciente.

star-wars-symetrie

Quoiqu’il en soit, il s’agit avant tout d’adopter une certaine stratégie dans l’analyse du voyage initiatique de nos héros. Parce qu’un mythe ne se construit évidemment pas les doigts de pieds en évantail en faisant évoluer le héros vers un propos approximatif.
Un mythe se construit sur des fondations solides qui permettent de lui donner une dimension universelle et intemporelle. Autrement dit, c’est un exercice d’une très grande précision.

Le réveil de la Force comporte non pas un, mais deux héros : Finn et Rey.

star-wars-finn-rey

Je vous propose donc d’analyser la construction de leurs voyages initiatiques en suivant les étapes du voyage du héros établies par Christopher Vogler, tout en tenant compte des principes fondamentaux du monomythe de Joseph Campbell.

Comme vous le savez déjà, Finn n’est pas le principal héros de cet épisode. C’est néanmoins par l’analyse de son voyage initiatique que nous allons commencer. Celui-ci possède en effet plusieurs éléments qui permettent, peut-être, de mieux comprendre le personnage de Rey et le mystère qui l’entoure.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous propose de faire une toute dernière mise au point sur le principe du monomythe et du voyage du héros. Si vous souhaitez mieux comprendre les concepts qui en découlent, je vous invite à visionner la vidéo que j’ai déjà publiée sur le sujet.

 

Toutes ces précisions étant faites, je vous propose de nous plonger dans l’analyse du voyage initiatique de Finn dans l’épisode 7 : Le réveil de la Force…

1. Le monde ordinaire

star-wars-7-stormtroopers

Finn est un Stormtrooper. On apprendra plus tard dans le film qu’il a été enlevé très tôt à sa famille et formaté pour servir la doctrine du premier Ordre. La descente du village sur Jakku, est néanmoins sa toute première mission sur le terrain. On apprendra également plus tard dans le film, que Finn était assigné aux services des déchets de Starkiller.

2. Appel de l’aventure

star-wars-finn

Pendant l’assaut du village, Finn est témoin de la mort de l’un de ses camarades Stormtroopers. Notre héros ne le sait pas encore, mais il s’agit de son premier mentor et allié Poe Damron qui est responsable de la mort de son camarade. C’est donc le mentor qui provoque l’incident déclencheur du personnage de Finn. Ce qui est tout-à-fait possible dans le parcours initiatique d’un héros.

3. Acceptation de l’appel

star-wars-finn-village

Finn polarise son choix de ne plus servir l’idéologie du Premier Ordre, au moment où il refuse de participer à la tuerie des villageois. Ses camarades Stormtroopers tirent tous, mais il décide délibérément de ne rien faire. Autant dire que là aussi, l’idée est particulièrement raccord avec la saga Star Wars. Finn parvient à s’affranchir de l’idéologie qu’il est censé servir en exerçant son libre arbitre. Il remet ainsi en question son propre point de vue sur ce qui est bien et ce qui est mal. Pour ma part, c’est donc plutôt un bon point pour l’épisode 7.
Mais… il y a un mais !
Dès le premier visionnage du film, je me suis demandé “pourquoi Finn et pas un autre ?”. Pour les besoins de l’intrigue, certes, mais je trouve que la motivation du personnage reste globalement assez confuse. L’appel de l’aventure tend avant tout à pousser le personnage de Finn à prendre conscience de la réalité de la guerre. Mais rappelons que tous ses camarades vivent la même expérience que lui. S’il a réellement été formaté dès sa naissance, il devrait théoriquement être tout-à-fait enclin à obeïr aveuglément. C’est même le principe de la jeunesse hitlérienne. Formater les individus dès leur plus jeune âge, pour qu’ils deviennent plus tard les soldats les plus dévoués et redoutables du 3ème Reich. La tyrannie du Premier Ordre n’est peut-être pas aussi forte que celle du 3ème Reich, mais je trouve tout de même la polarisation du choix de Finn un peu facile. Pour pouvoir le rendre unique au sein de la masse des autres Stormtroopers, il aurait fallut lui faire vivre une expérience unique du terrain. Une expérience qui aurait pu tout-à-fait justifier la différence majeure de son comportement par rapport aux autres. Eh bien justement…

En fouillant dans les scènes coupées je suis tombé sur ça : Finn tombe nez à nez avec une villageoise. Il la met en joue avec son arme et ils partagent tous les deux un moment d’empathie. Notre héros décide finalement de baisser son arme et de laisser la villageoise partir.

star-wars-finn-scene-coupée
Au-delà du fait que l’actrice a du être vraiment dégoutée de voir sa seule scène retirée du montage définitif, je trouve que ce passage était en fait essentiel à la narration. Particulièrement en ce qui concerne la motivation du personnage de Finn. Le retrait de ce passage peut se justifier par le fait qu’il tend à transmettre le même message que celui où Finn décide de désobéïr aux ordres. Mais personnellement, je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec ça. Il s’agit pour moi de la fameuse expérience unique qu’il fallait impérativement intégrée dans le parcours initiatique de Finn pour faire de lui l’exception parmi la masse des autres Stormtroopers. D’autant plus que le capitaine Phasma précise plus tard qu’il s’agissait de sa première infraction. Pourquoi un soldat formaté dès son plus jeune âge à servir aveuglément, déciderait il soudainement de retourner sa veste ? Parce qu’il est témoin de l’horreur du champ de bataille ? Basiquement, tous les stormtroopers le sont !
Parce qu’il prend conscience que la menace qu’il est amené à combattre n’est finalement pas celle qu’il imaginait ? Là ok ! La motivation de Finn commence à faire sens !
Il découvre la vérité de son point de vue. Et non pas au travers de ce que le Premier Ordre tente de lui inculquer. Ce qui tend davantage à justifier sa décision de ne plus combattre cette menace et de remettre en question ses propres certitudes sur l’idéologie qu’il défend.
Pour ma part, c’est donc un passage qui méritait largement sa place dans le film et qui aurait permis de clarifier la motivation première du personnage de Finn.
Et pour 28 malheureuses secondes… ça valait vraiment pas le coup de se priver !
De retour dans le croiseur, Finn est rappelé à l’ordre par le capitaine Phasma. Notre héros a accepté l’appel de l’aventure et souhaite désormais fuir le Premier Ordre. Il ne sait simplement pas encore comment s’y prendre. C’est donc à ce moment-là qu’intervient réellement le premier mentor de Finn : Poe Damron.

4. Rencontre avec le premier mentor : Poe Damron

star-wars-finn-poe-damron

Pour rappel, le mentor a pour rôle d’aider le héros à passer le premier seuil de son voyage initiatique pour que celui-ci s’engage dans son aventure. Dans cette perspective, le mentor apporte au héros une aide surnaturelle. Il peut lui offrir un pouvoir magique ou un objet magique ou les deux. Lors de leur premier échange, Poe Damron fait preuve de discernement. Finn tente d’obtenir son aide en prétendant qu’il agit par conviction, mais Poe découvre rapidement le véritable intérêt de Finn : Il a besoin d’un pilote car lui-même n’a pas les compétences nécessaires pour s’évader.

5. Passage du premier seuil

star-wars-poe-damron-finn

Les deux personnages volent un vaisseau du Premier Ordre. Finn ne sachant pas piloter, c’est Poe qui prend les commandes, pendant que notre héros assure leurs arrières avec les canons lasers du chasseur. Finn et Poe sont donc deux organismes réciproquement profitables, qui se viennent en aide mutuellement. Encore une idée tout-à-fait raccord avec le reste de la saga Star Wars.
Poe encourage indirectement Finn à maîtriser sa peur et à travailler consciencieusement en équipe. Toutes les forces qui s’opposent à la fuite de Finn et Poe, sont des gardiens du seuil. Même cette saleté de câble qui retient le chasseur Tie. Le mentor de notre héros le pousse ensuite à se transcender en tirant avec les canons du chasseur sur les tourelles du croiseur ainsi que sur les missiles envoyés pour les détruire.
Poe offre également à notre héros le pouvoir magique d’une nouvelle identité. Désormais il ne sera plus le Stormtrooper portant le matricule FN2187, mais Finn le déserteur du Premier Ordre et même potentiellement un futur résistant. Une métamorphose du personnage qui tend à appuyer l’idée que au-delà de l’étiquette du nom, ce sont avant tout les convictions et les actes d’un individu qui définissent son identité. Encore une idée tout-à-fait raccord avec le reste de la saga. Finn commence à se construire une véritable identité, avant tout grâce à l’exercice de son libre arbitre. C’est bien lui qui a décidé de convaincre Poe et non pas l’inverse.
Poe lui parle de son droïde BB8 et lui déclare son intention de le retrouver sur Jakku. Celui-ci contient une carte qui mène à Luke Skywalker. Poe Damron montre exactement le même exemple que Obi-Wan dans l’épisode 4. Il fait preuve d’un certain sens des priorités et n’hésite pas à mettre sa vie en péril pour l’intérêt de la communauté. Encore un bon point pour l’épisode 7.

6. Découverte du monde extraordinaire

star-wars-finn-jakku

Le chasseur s’est écrasé et Finn se retrouve seul. Poe est présumé mort et laisse sa veste à titre posthume, en guise d’objet magique pour notre héros. D’après ce qui est dit dans le making of du film, Poe Damron ne devait pas survivre au crash. Le réalisateur JJ Abrams a trouvé la performance de l’acteur Oscar Isaac tellement intéressante, qu’il a finalement décidé de le faire revenir dans la suite du récit. Mais nous aurons l’occasion de revenir sur ce point un peu plus loin.

Finn se débarrasse donc de son uniforme de Stormtrooper pour finalement accepter progressivement de porter la veste de résistant que lui a légué Poe Damron. Une métaphore assez explicite de la transformation de l’identité de notre héros. La veste l’aide également à supporter la chaleur jusqu’à son arrivée à l’avant-poste de Niima, et sert aussi un intérêt purement scénaristique. La veste de Poe Damron permet en effet à Finn et Rey de se rencontrer par l’intermédiaire de BB8, qui est lui-même la clé de la quête principale du film.

Finn ment une nouvelle fois comme il a menti à Poe Damron, cette fois-ci à l’égard de Rey. Notre héros lui cache sa véritable identité de Stormtrooper en affirmant qu’il fait partie de la Résistance. Et en même temps, ce n’est pas tout-à-fait faux, car il devient finalement malgré lui un résistant sans même s’en rendre compte. Quoiqu’il en soit, il fait preuve une nouvelle fois d’un manque d’honnêteté envers un inconnu.

star-wars-finn-faucon-millenium

Notre héros est amené à passer une nouvelle épreuve au sein du monde extraordinaire. Les soldats du Premier Ordre débarquent pour mettre la main sur le droïde et sur la carte qu’il a en sa possession. À partir de ce moment-là, l’influence de Finn sur l’intrigue s’efface progressivement pour laisser place à celle de Rey. Notre héros prend les choses en main une fois… deux fois… et Rey fini par prendre le contrôle.

Le travail en équipe de Finn et Rey fait évidément écho à celui de Finn et Poe Damron. Le héros est amené à se transcender une nouvelle fois, mais sans l’encouragement de son premier mentor. Il réussi l’épreuve avec succès mais… Rey fait tout de même les trois quarts du boulot. Elle fait une manoeuvre hyper complexe avec le Faucon Millenium et place le chasseur pile dans la ligne de mire de Finn…
Autrement dit, elle réussi presque l’épreuve à la place de Finn !
À quoi bon encourager le héros à se transcender pour prouver ses acquis, si c’est pour qu’un de ses alliés fasse les trois quarts du boulot à sa place ?
Il aurait été beaucoup plus cohérent que Finn ait l’ascendant sur la réussite de cette épreuve. D’abord parce que cette réussite lui aurait permis de valider ses premiers acquis, mais aussi et surtout parce qu’à ce moment-là du film, il aide Rey à franchir le premier seuil de son aventure. C’est donc son aide à lui qui est essentielle, et non pas les compétences innées en pilotage de Rey. Mais ne vous en faites pas, nous aurons l’occasion d’y revenir.

star-wars-finn-rey-fusibles

À partir de ce moment du récit, l’influence de Rey sur l’intrigue prend complètement le dessus sur celle de Finn. On est face à un problème de taille, car Finn devient un héros qui subit les événements au lieu de les affronter. Rey répare le Faucon Millenium. C’est aussi elle qui prend la décision de ramener le droïde à la base rebelle. Ok, c’est Finn qui donne l’idée de saboter l’arrivée de gaz lorsque le vaisseau est attiré par le champ magnétique. Mais c’est tout de même Rey qui s’en charge. Plus tard c’est aussi elle prend la décision de faire sauter les fusibles pour porter secours à Han Solo, Chewbacca et BB8. Elle fait une erreur en libérant les Rahtars mais corrige elle-même partiellement son erreur en libérant Finn de l’emprise de l’une des créatures.
Bref ! Rey prend presque complètement le dessus sur le personnage de Finn.
Alors mettons les choses au clair…
Sur le principe, je ne suis pas contre l’idée de laisser de la place au personnage de Rey.
Néanmoins, le simple fait de s’engager à raconter une histoire qui comporte deux héros, est déjà un pari assez risqué en lui-même. Il faut pouvoir donner non seulement une véritable influence sur l’intrigue à chacun des héros, mais également une véritable valeur par rapport au propos de l’histoire. À plusieurs reprises pendant le film j’ai la désagréable impression de voir un seul et même héros, divisé en deux personnages. Comme si les scénaristes ne savaient momentanément plus quoi faire de deux héros. À certains moments Finn et Rey deviennent incroyablement fusionnels ! Ils disent les mêmes répliques, font les mêmes gestes, au même moment, ressentent exactement les mêmes émotions. Je comprends que l’idée soit de les rapprocher au cours des épreuves qu’ils traversent. Et je trouve même ce procédé plutôt efficace lors de la première partie du film. Pour la seconde partie du récit c’est un peu plus complexe et on aura l’occasion de revienir dessus. Nos héros sont amenés à faire la rencontre de Han Solo, le second mentor et allié de Finn.

7. Rencontre avec le second mentor : Han Solo

star-wars-han-solo-carte-bb8

Han solo fait un rapide récapitulatif de l’histoire de Luke, de son éxil et du Premier Ordre.
Un récapitulatif qui permet de nous donner à nous spectateurs des informations complémentaires sur l’univers du film. Même si on a droit à seulement 2 minutes d’informations concrètes sur un total de 2 heures 20… ben c’est toujours mieux que rien !
Han les amène finalement tous les deux sur Takodana pour rencontrer Maz Kanata.
Une fois arrivés sur la planète, Han apprend indirectement à Finn que ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace, et qu’il ferait mieux de se montrer totalement honnête sur son identité à l’égard de Rey. Il lui offre alors à son tour un objet magique pour l’aider dans son aventure : un fusil laser. D’ailleurs, il donne un bon gros fusil à Finn et un tout petit blaster à Rey.

star-wars-finn-face-maz
Finn passe une nouvelle épreuve. Il rencontre Maz qui est présenté comme un personnage faisant preuve d’une capacité de discernement particulièrement accrue. Elle l’observe et tend à percevoir la véritable identité de notre héros. Finn est victime de son assurance à l’égard de Maz et décide finalement de s’en aller. Rey tente de l’empêcher de partir, et Finn lui avoue qui il est réllement. Il joue la carte de l’honnêteté et valide ainsi l’enseignement que lui a transmis Han Solo un peu plus tôt. Il réussi l’épreuve de l’honnêteté envers Rey, mais s’obstine dans sa fuite égoïste. Les chemins de Finn et Rey se séparent donc à ce moment-là du récit. Finn reprend pleinement le contrôle de sa propre destinée.

8. Accès au coeur de la caverne.

star-wars-maz-sabre-laser-finn

Des espions ont prévenu le Premier Ordre qui ne tarde pas à débarquer. Le chateau est détruit, Rey s’est enfuie dans la forêt d’à côté avec BB8, et les stormtroopers prennent d’assaut toute la zone. Maz donne le sabre laser à Finn et l’invite à l’utiliser.

Et là… c’est le crash !

C’est du n’importe quoi !

Alors déjà… Finn déclare qu’il n’a pas d’arme… à peine deux minutes plus tôt, il avait le fusil que Han Solo lui a donné. En fait, pour comprendre pourquoi Finn a perdu son fusil, il faut se référer à une autre scène coupée dans laquelle le leader d’un régiment de Stormtroopers lui demande de remettre son arme. Mais ce n’est pas ce détail qui me gêne le plus.

En réalité, ce moment marque une rupture totale dans la cohérence du parcours initiatique de Finn. Maz devient comme par magie son mentor à lui aussi. Elle lui offre le sabre laser en guise d’objet magique. Elle aurait pu lui donner simplement pour le remettre à Luke ou même à Rey. Mais non ! Là elle l’invite clairement à en faire usage ! Et autant dire que cette décision de la part de Maz pose pas mal de problèmes essentiels…

Le premier problème le plus évident est celui de la désacralisation de l’objet du sabre laser. Non seulement de manière générale, mais aussi de ce sabre en particulier. Il ne s’agit pas de n’importe quel sabre ! On parle de l’ancien sabre laser de Anakin, celui qu’il a utilisé malgré lui pour aider à la concrétisation d’un coup d’état contre la République et le conseil des Jedi, celui que Obi-Wan récupère sur Mustafar après son duel contre son ancien apprenti, celui qu’il transmettra ensuite à Luke peu de temps avant son dernier duel contre Vador, et que Luke finira par perdre à son tour dans LA scène culte de toute la saga.

star-wars-7-sabre-laser-anakin-luke
Ce que j’ai du mal à comprendre dans l’épisode 7, c’est cette contradiction entre la sacralisation et la banalisation de l’objet. Maz semble conserver ce sabre laser aussi consciencieusement qu’une vieille relique sacrée. Constat qui me semble tout-à-fait logique et cohérent avec le mythe de la saga dans son ensemble. Mais uniquement à cause d’un assaut du premier Ordre, elle décide de donner le sabre à Finn !
Il faut bien avouer que sa décision tend finalement à prouver que du point de vue de Maz, le sabre n’est pas aussi sacré qu’elle veut bien le montrer !
Et la suite du récit appuie davantage cette désacralisation. Finn, un ancien stormtrooper, se bat avec un autre stormtrooper équipé d’une mattraque capable de resister au sabre laser. À ma connaissance, dans l’univers étendu de Star Wars -qui est bien jeté à la poubelle ça j’en suis bien conscient (Tout ce qui est présent dans le films et séries reste néanmoins canonique) – seul le métal Mandalorien pouvait resister à un sabre laser. On peut d’ailleurs en voir dans la série animée Clone Wars initiée par LucasFilm avant le rachat par Disney. Mais la résistance d’un matériau à un sabre laser, était une propriété exceptionnelle. Le fait qu’une mattraque de stormtrooper ait cette propriété, décrédibilise l’arme la plus emblématique de l’univers de Star Wars.
Perso, j’ai juste l’impression que Finn se bat lui aussi avec une matraque. Sauf que la sienne fait de la lumière bleue. Il se serait battu avec une barre de fer ça n’aurait finalement rien changé au rapport de force de cette confrontation.

star-wars-stormtrooper-mattraque
Je ne vois donc aucun intérêt à placer le sabre entre les mains de Finn, si ce n’est le fait d’utiliser notre héros comme une solution pour que Rey finisse par l’avoir entre les mains à la fin du film. Mais bon, c’était loin d’être la seule solution pour parvenir à cet objectif. Elle pouvait par exemple tout simplement accepter de prendre le sabre lorsque Maz l’invite à le faire. Bon j’avoue que cette solution est un peu délicate dans la mesure où elle modifie la cohérence du parcours initiatique de Rey. Mais elle pouvait aussi par exemple refuser de prendre le sabre, s’enfuir dans la forêt et se rendre compte que BB8 l’a volé pour lui ramener. Ca peut paraître étrange, mais BB8 prouve a plusieurs reprises dans le film qu’il a lui aussi son propre libre arbitre. Il insiste pour suivre Rey au début du film, il la suit une nouvelle fois dans la forêt lorsqu’elle s’enfuit du château de Maz, il s’empresse de retrouver son maître dans la base de la résistance et il prend lui-même l’initiative d’essayer de réveiller R2-D2. Je n’aurais donc personnellement rien vu d’anormal à ce que BB8 ramène le sabre à Rey. Ce qui aurait d’ailleurs permis de faire un écho narratif à la fois à l’épisode 4 et à l’épisode 6. À l’épisode 4 parce que le droïde pousse le héros à répondre à l’appel. N’oublions pas que c’est parce que R2-D2 s’enfuit de la ferme, que Luke est finalement amené à rencontrer Obi-Wan. Et un écho à l’épisode 6, tout simplement avec l’idée du droïde qui détient le sabre laser du héros. Et après tout, même si Kylo Ren s’empare du sabre, rien n’empêche Rey de le récupérer une fois qu’elle s’est libérée sur Starkiller. Bref ! Tout ça pour dire qu’il n’était à mon sens, pas indispensable d’utiliser Finn comme intermédiaire. Il pouvait au contraire, continuer à vivre sa propre aventure de son côté. Évidement, ce choix d’amener les deux héros à se réunir de nouveau, permet aussi de mettre en avant l’idée que leurs destinées à tous les deux, sont extrêmement liées.
Mais on aura l’occasion de revenir sur ce point un peu plus loin.

Ce qui me dérange véritablement dans la décision de Maz, c’est ce qu’elle représente en terme symbolique. Le fait que Finn soit amené à se battre avec un sabre laser n’est pas une situation vide de sens. Au contraire ! Et il est justement là le plus gros problème !
Il suffit d’observer les objets magiques reçus par Finn, pour s’apercevoir que le sabre laser n’a tout simplement pas sa place dans son parcours initiatique. La veste de Poe Damron symbolise une nouvelle identité et l’évolution progressive des convictions du héros vers une nouvelle idéologie : celle de la résistance. Le fusil symbolise un acte de confiance de la part de Han Solo, un ancien héros de la rébellion et surtout un proche de Leia, chef de la resistance.

Alors pourquoi un sabre laser ?

Le fait que Finn prenne possession d’un sabre laser, implique l’idée qu’il y a peut-être un espoir insoupçonné qu’il devienne un Jedi. Cela sous-entend donc que Maz a vu en lui un certain potentiel. C’est là que selon moi, ça n’est pas cohérent. Que Maz ait vu en lui une honnêteté qui n’est pas apparente, c’est une chose. C’est même un bon point, puisque malgré ses mensonges, les intentions de Finn restent bienveillantes. Mais que Maz ait vu en lui le potentiel de devenir Jedi… ça non ! Désolé mais je n’y crois pas une seule seconde !
Finn est un personnage qui prend ses décisions en se laissant guider par ses émotions. Il a du mal à maîtriser sa peur. Il est prêt à mentir pour servir ses intérêts. Il fait preuve d’arrogance en prétendant qu’une créature âgée de plus de mille ans ne peut pas imaginer ce qu’il a vécu. Il choisi sans hésiter de suivre la voie de l’attachement émotionnel lorsque Rey se fait enlevée par le Premier Ordre. Il prouve qu’il n’a donc aucun problème à faire passer ses intérêts avant ceux de la communauté. Il ne comprend pas comment fonctionne la Force, et se laisse facilement envahir par l’excitation et à la colère.
Alors soyons bien clairs, je n’ai absolument rien contre le personnage de Finn, mais qu’on vienne pas nous faire croire que ce gars-là est un candidat crédible pour devenir un Jedi ! Peut-être dans les ép 8 et 9 si sa personnalité évolue, mais certainement pas en l’état !
Malgré une motivation pas assez précise à mon goût, personnellement je trouve ce personnage plutôt cool. Mais de mon point de vue, c’est aussi l’origine d’un énorme problème de cohérence narrative à ce moment-là. La sympathie du spectateur envers un personnage, n’a fondamentalement rien à voir avec le fait que ce personnage ait le potentiel ou non, de devenir un Jedi. Il faut avant tout que ce personnage ait certaines prédispositions. Prédispositions que Finn n’a absolument pas. Pourtant, on nous fait accepter l’idée que lui aussi pourrait devenir un Jedi, uniquement parce qu’on a eut le temps de développer de la sympathie pour ce personnage.

star-wars-anakin-conseil-jedi
C’est comme si dans Matrix, Néo n’avait aucune prédisposition à devenir l’élu, mais que la sympathie qu’on ressent pour lui, justifie le fait que Morpheus lui donne de faux espoirs et qu’il l’envoie finalement vers une mort certaine dès le premier épisode.
Parce que c’est concrètement ce que fait Maz ! Elle envoie Finn vers une mort quasi certaine ! Il se fait littéralement dégomer par Kylo Ren en 47 secondes chrono !
Bravo Maz pour cette immense sagesse et ce discernement à toute épreuve !
Dans l’épisode 5, Yoda et Obi-Wan ne retiennent pas Luke contre sa volonté lorsque celui-ci souhaite quitter Dagobah pour aller sauver ses amis. Ils le préviennent néanmoins qu’il n’est pas prêt à affronter les épreuves qui l’attendent. Ils le mettent en garde !
Dans l’épisode 7, l’échange entre Maz et Finn a une signification très différente qui ressemble plutôt à quelque chose du genre :

– Il faut que tu suives ton attachement pour Rey.
– Mais j’ai pas d’arme !
– Mais si regarde, t’es un winner mec !
Finn se fait dégomer par Kylo Ren…
– Ah ben non en fait ! Désolé t’es pas un winner…

Et je caricature à peine. Cette rupture de cohérence dans le voyage initiatique de Finn a même un double effet kiss kool. Celui de dévaloriser le héros lui-même. Finn devient presque le second couteau noir américain qui sert de gardefou au cas où Rey refuse sa destinée. Personnellement je trouve ça extrêmement dégradant ! Aussi bien pour le personnage que pour l’acteur qui l’interprète.
Maz fait donc une grave erreur de jugement par rapport à Finn.

star-wars-finn-ko-kylo-ren

Et là vous pourrez sans doute vous dire “Oui mais il échoue, donc il prouve qu’il n’est pas un Jedi !”
Et vous auriez tout-à-fait raison d’affirmer ça !
Mais dans ce cas… à quoi bon mettre le personnage dans cette perspective ?
Finn échoue à devenir ce que rien ne le prédisposait à devenir. S’il avait réussi à vaincre Kylo Ren à la fin du film, le scénario aurait été littéralement propulsé au sommet de l’incohérence narrative. Enfin je dit ça, mais même s’il échoue face à un stormtrooper, il réussi tout de même à blesser Kylo Ren parce que pour un duel final, un peu de suspens artificiel c’est toujours bon à prendre.
Donc ça reste quand même très limite en terme de cohérence.
Mais l’échec de Finn est malgré tout sans surprise.
Ce qui fait de la seconde moitié de son voyage initiatique, une perte sèche de temps sans aucun autre véritable intérêt que celui de transmettre finalement le sabre à Rey.
On peut continuer l’analyse du voyage de Finn, mais je vous assure que ça ne nous mènera pas bien loin…

9. Épreuve suprême.

star-wars-finn-ko-stormtrooper

Finn échoue à affronter le stormtrooper et c’est finalement Han Solo qui lui sauve la vie avec l’arbalète de Chewbacca.

10. Récompense.

star-wars-arrivee-resistance

Finn obtient la même récompense que Luke dans l’épisode 4. Luke gagne sa place au sein de la rébellion en parvenant à libérer la princesse Leia des griffes de l’empire galactique. Finn gagne sa place au sein de la résistance… euh… parce que c’est comme ça et c’est tout. Bon ok, je suis un peu de mauvaise fois sur ce coup-là car en réalité, c’est Poe Damron qui introduit Finn au sein de la résistance en le présentant à Leia. Finn gagne donc la confiance de la résistance grâce à la confiance que lui accordent ses deux mentors Poe Damron et Han Solo. Un peu facile, mais après tout… pourquoi pas ?

11. Chemin du retour.

star-wars-finn-rey-retrouvailles

À partir de ce moment-là, nos héros redeviennent de plus en plus fusionnels. Finn va chercher Rey sur Starkiller et son influence sur l’intrigue tend une nouvelle fois à effacer progressivement celle de Finn.
D’ailleurs on ne sait absolument pas comment Finn a su qu’elle était effectivement prisonnière sur Starkiller ! Surtout qu’au début du film, Poe Damron était fait prisonnier sur un vaisseau du Premier Ordre. Encore un peu facile, mais après tout… pourquoi pas ?

12. Résurrection.

star-wars-finn-duel-kylo-ren

Comme prévu, Finn échoue à devenir ce que rien ne le prédisposait à devenir.
Ce duel n’a absolument AUCUN sens ! Finn est un ancien stormtrooper !!
Un amiral contrarie Dark Vador ? Pas de problème ! Il le tue a distance !
Un stormtrooper trahi le premier Ordre !… Kylo Ren l’affronte en duel au sabre laser !
Mais fige le ! Comme tu as figé Poe et Rey ! Ensuite tu le coupes en deux et tu récupères gentiment le sabre laser ! Fin du sketch !

13. Retour avec l’élixir.

star-wars-finn-inconscient

En théorie, Finn ne mérite pas vraiment d’élixir. Il échoue à son épreuve suprême et à son épreuve ultime lors du climax final. Autrement dit, les deux épreuves qui sont censées être les épreuves majeures de son parcours initiatique. D’un certain point de vue, on peut considérer qu’il n’a effectivement pas d’élixir. Le dernier plan de lui dans le film, le montre inconscient. Il gagne l’amitié de Rey, mais ce n’est pas l’élixir vers lequel s’oriente le début de son voyage. Il tourne le dos à l’idéologie du Premier Ordre pour ensuite endosser progressivement l’identité et les convictions d’un membre de la résistance. Il parvient à se transcender deux fois sur la même compétence : le tir au canons lasers. La première fois avec l’aide de son premier mentor Poe Damron et la seconde avec l’aide majoritaire de Rey. La première partie du voyage de Finn l’amène à s’accomplir en tant que héros de la résistance, et pourquoi pas en tant que tireur copilote. C’est son élixir théorique.
Et je vous avoue que je crains vraiment que Finn soit considérer comme un héros de la résistance dès le début de l’épisode 8, uniquement grâce à ses actes dans l’épisode 7.
En clair, je crains l’idée qu’à son réveil dans l’épisode 8, il gagne par défaut l’élixir de son voyage initiatique dans l’épisode 7.
Pourquoi est-ce que je crains cette idée ?
Tout simplement parce que pour moi, Finn n’a pas vraiment prouvé sa légitimité par rapport à la résistance. Il aide Poe Damron à s’évader et se sacrifie pour Rey et pour le sabre laser. Mais à part ça, qu’est-ce que Finn a réellement accompli pour la résistance ?
Il donne le point faible de Starkiller et participe à la mission… ok… mais…

star-wars-faille-starkiller
Il ment aussi ouvertement à tous les membres de la résistance sur son ancienne activité au sein du Premier Ordre. Il met en péril des millions… peut-être des milliards de vies à travers la galaxie pour sauver Rey, parce qu’au fond, il la kiffe grave ! Il aide Han et Chewbacca à s’infiltrer dans la base… mais c’est Han Solo qui fait les trois quart du boulot en faisant attérir le Faucon Millenium à la sortie de l’hyperespace. Il aide à retrouver Phasma pour qu’elle désactive les boucliers… Mais… la présence de Finn ne me paraît pas non plus décisive pour accomplir cette tâche.
Et ensuite c’est Rey qui prend le relais.
Finn veut monter un plan pour trouver Rey, mais elle se dévoile d’elle-même. Elle dévérouille les accès pour que Han et Chewbacca puissent placer les explosifs. Elle parvient à vaincre Kylo Ren en duel. Et finalement, c’est elle et Chewbacca qui sauvent Finn.
Il faut bien avouer qu’en terme d’accomplissement c’est franchement assez faible pour ce qui est du personnage de Finn. Je trouverais ça assez illégitime de le considérer comme un héros de la résistance dès le début de l’épisode 8.

Mais ce qui m’énerve réellement, c’est qu’au final c’était tellement simple de rendre son parcours initiatique cohérent de A à Z. Sans même altérer énormément le film tel qu’il est actuellement.

Pourquoi est-ce que le voyage initiatique de Finn marque-t-il une rupture à partir du moment où le personnage s’empare du sabre laser ? Tout simplement parce que, comme on a pu le voir ensemble, Finn fini par échouer à devenir ce que rien ne le prédisposait à devenir.
Si l’idée était de montrer que ce personnage n’est pas voué à devenir un Jedi, il ne fallait surtout pas faire en sorte qu’une figure mentorale lui donne l’illusion d’une légitimité quelconque. Il fallait que le personnage se persuade lui-même de cette légitimité, mais qu’il se rende finalement compte qu’il était dans l’erreur. Exactement comme Anakin, qui fini par croire l’illusion de sa supériorité sur Obi-Wan.
En clair, il aurait été beaucoup plus cohérent que Maz n’invite pas Finn à utiliser le sabre laser, mais au contraire, qu’elle le mette en garde sur le fait que cette arme ne lui est pas destinée. Finn aurait alors pu ignorer la recommandation de Maz et donner beaucoup plus de sens à la suite de son voyage initiatique.
Le personnage se serait convaincu à tort qu’il a l’étoffe d’un Jedi, alors que son attitude dans le film nous aurait indirectement prouvé le contraire à nous spectateurs qui possédons le recul nécessaire sur sa personnalité, comme pour le cas de Anakin. Finn aurait alors désobéït à Maz en négligeant la dimension sacrée du sabre laser et en vouant une confiance aveugle à la Force, pour finalement affronter un échec inévitable et riche d’enseignement face à Kylo Ren. Finn aurait appris au travers de son parcours qu’il ne suffit pas de croire que l’on est prêt pour le devenir. Tout comme Luke dans l’épisode 5, lorsque ce dernier décide d’aller sauver ses amis sans avoir terminé sa formation avec Yoda.
Le film tel qu’il est actuellement, ne contredit pas cette idée pour autant. Mais il défend un message erroné. Celui qu’il ne faut pas faire confiance à une figure mentorale expérimentée telle que Maz, au risque d’échouer à concrétiser de faux espoirs tout-à-fait illégitimes.

Finn avait-il absolument besoin de passer par la case sabre laser ?
Honnêtement, je suis convaincu que non !
Maintenant je suis aussi très curieux de connaître votre avis sur la question.

Pour conclure sur le personnage de Finn, eh bien… j’ai furieusement envie de vous dire que je soupçonne une réécriture maladroite du personnage. Peut-être même une réécriture de dernière minute. N’oublions-pas que Poe Damron devait mourrir au début du film et que son retour a été décidé pendant la phase de production.

star-wars-poe-damron-x-wing

Si Poe Damron devait à l’origine succombé au crash au tout début du film, alors qui devait mener le raid de X-Wing sur Starkiller dans le dernier acte ?… Sincèrement j’en sais rien ! Mais le problème c’est que Poe n’est pas un héros. Il ne s’accomplit pas réellement en détruisant la base. Il est juste bon. Depuis le générique de début, on sait que Poe est le meilleur pilote de la résistance. Heureusement qu’il a réussi à détruire la base ! Un échec de sa part aurait été inutile et fondamentalement contradictoire au personnage. Le sort de Finn a peut-être lui aussi été modifié en cours de route.

Mais pour tout vous dire, je ne sais même pas si cette théorie est vraiment probable. Parce que l’un des premiers traitements de l’épisode permettait de justifier davantage la décision de Maz d’inviter Finn à se servir du sabre laser. Dans la version actuel du film elle lui dit qu’elle voit en lui son désir de fuite. Elle devait à l’origine réévaluer son propre jugement pour accepter de finalement voir à travers Finn, l’âme d’un grand guerrier. Mais bon, ça rend pas l’initiation de Finn beaucoup plus cohérente pour autant. Et de toute manière, d’après la parole de Yoda dans l’épisode 5 : “Les guerres n’ont jamais rendu qui que ce soit plus grand”

Toujours est-il qu’il ne suffit pas de rendre un personnage attachant et “cool” pour justifier la possibilité qu’il devienne un Jedi. On ne devient pas sage et raisonné face aux décisions de la vie, parce qu’on a l’air sympa et “cool”. On le devient en apprenant la patience, le respect, la discipline, l’humilité, la maîtrise de ses émotions, et en suivant toutes les autres idées que George Lucas a pris la peine de mettre en avant consciencieusement et de manière cohérente dans les 13 heures de film qui précèdent le Réveil de la Force !!

Des idées dont l’intérêt paraît totalement remis en question en l’espace de 10 secondes !

Mais… il y a un mais !

Malgré les lacunes évidentes du voyage initiatique de Finn, il y a pourtant une solution qui pourrait rendre l’ensemble cohérent, et même révéler des indices majeurs de la suite des événements dans les épisodes 8 et 9…

Cette solution… vous vous en doutez déjà, dépend directement du personnage de Rey !

Dans la prochaine partie, je vous propose donc de nous pencher ensemble sur l’analyse de son aventure à elle…

Je vous dis à très vite et en attendant je vous rappelle : Faites des films justes et pas juste des films.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?