Les 3 phases d’une campagne de financement participatif.

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous avez surement déjà été observateur d’une campagne de crowdfunding depuis l’extérieur (ou même peut-être en interne à un projet).

Vous avez déjà vu un petit peu comment ça marche. Mais vous vous demandez certainement comment optimiser une campagne assez importante. Et surtout comment vous pouvez faire en sorte que votre campagne soit un succès.

Dans cet article, je vous propose de découvrir les 3 phases essentielles au déroulement d’une campagne de crowdfunding.
Ces phases vont vous permettre de mieux comprendre la structure de n’importe quel type de campagne, et de savoir comment et quand agir. Cela vous permettra également de mieux interpréter les résultats que vous obtiendrez tout au long de votre campagne…

1. Du lancement, au premier seuil.

phases_campagne_crowdfunding_1

Généralement cette phase s’étend sur quelques jours maximum. Il s’agit tout simplement de la période entre l’ouverture au public de votre campagne, et le moment où vous atteignez le premier seuil. En règle générale, la fin de cette phase est caractérisée par le fait que l’objectif est atteint à hauteur de 30% minimum.

De toute façon si vous dépassez le seuil des 30% en quelques temps (proportionnellement à la durée de votre campagne), c’est que votre projet est clairement sur la bonne voie.
Dans le pire des cas, votre campagne restera dans « la couveuse ». Sur des plateformes comme Ulule par exemple, les projets qui n’ont pas un minimum de soutiens, ne sont pas rendus publics.

2. La traversée du désert.

phases_campagne_crowdfunding_2

Une fois le premier seuil franchi, vous rentrez dans la deuxième phase : la traversée du désert.

C’est en général la phase la plus longue. Elle peut aussi être la plus vicieuse, si ne vous faites pas attention. Vous pouvez en effet tombés très rapidement dans un travers qui peut coûter cher à votre projet. Gardez à l’esprit que, quelque soit la phase où se situe votre campagne, vous devez toujours l’animer et proposer du contenu aux internautes. Vous ne pouvez pas vous contenter de répéter aux gens « Soutenez-nous ! Soutenez-nous ! ». Si vous faites ça, ils vont se lasser et se désintéresser très rapidement de votre projet.

Étant donné que cette deuxième phase est la plus longue, elle vous laisse justement le temps de produire un maximum de contenu. Cela peut-être simplement des actualités ou quelques informations publiées régulièrement. Une campagne de crowdfunding c’est clairement du travail, mais ne vous crever pas non plus à la tâche pour créer un contenu titanesque. Le but est avant tout de maintenir à jour le projet et de montrer aux gens qu’il y a une activité soutenue.

En fait, cet objectif aura un impact en deux temps.

D’abord, vous allez créer de l’actualité pour les gens qui vous suivent déjà. Et en parallèle, vous allez construire une base de contenu qui vous servira davantage vers la fin de votre campagne.

Lorsque des gens vont découvrir votre campagne, vous aurez déjà créé énormément de contenu de façon régulière. Donc autant dire que vous apporterez indirectement une certaine crédibilité à votre projet. Les gens qui arrivent sur la page de votre projet, n’arrivent pas sur une page vide, mais bien sur quelque chose de construit, de riche, avec du contenu.

Cette phase là est donc très importante même si elle n’en a pas l’air. Elle prendra généralement les 70% du temps de votre campagne ( et de votre énergie 😀 ).

3. La dernière ligne droite.

phases_campagne_crowdfunding_3

C’est la dernière phase. Tout comme la première, celle-ci vous permet potentiellement de récolter un maximum de soutiens.

C’est dans les dernières heures/minutes, que les gens vont être les plus réactifs. Même des gens qui auront pris connaissance de votre campagne dès son lancement, peuvent devenir des soutiens officiels à ce moment-là.

Par exemple, au début de la campagne, une personne peut se dire qu’elle a envie de soutenir le projet, mais elle reporte sa contribution à plus tard. Ce genre de réactions est bien souvent induite par des campagnes relativement longues, qui laissent le temps aux gens de réfléchir et de reporter leur décision par rapport au projet.

Votre objectif est donc de rappeler à un maximum de gens que la campagne existe et qu’en plus de ça, elle est bientôt terminée ! ( God dearmed sh…t !! 😀 ).
Il est temps pour les gens d’agir. Soit ils vous soutiennent, soit ils ne vous soutiennent pas, mais c’est maintenant ou jamais !
Et cet effet de « maintenant ou jamais », pousse d’ailleurs énormément plus de gens à contribuer, que lors de la deuxième phase de votre campagne.

En bref, vous avez deux types de comportements observables lors de cette troisième phase.

D’une part, les gens qui découvrent votre campagne et qui choisissent ou non de vous soutenir. Cela se joue essentiellement sur le potentiel de persuasion de votre projet (et donc en grande partie à travers le contenu que vous avez créé tout au long de votre campagne).

D’autre part, des gens qui ont déjà décidé qu’ils allaient vous soutenir, et pour lesquels il faudra envisager une petite piqure de rappel :-).

Moralité, c’est donc sur le départ et sur la fin que vous récoltez logiquement la majorité de vos soutiens. Donc n’ayez pas peur de la traversée du désert (2ème phase), qui peut être assez délicate à gérer d’un point de vue personnel. La courbe des objectifs a plutôt tendance à stagner pendant un long moment. Ce qui amène généralement à se poser plein (trop) de questions par rapport à la viabilité du projet.

Si ça peut vous rassurer, je vais vous donner l’exemple d’une expérience personnelle qui traduit assez bien l’impact de chacune de ces phases.
Une fois, j’ai mis en place une campagne de crowdfunding pour un court-métrage. Dès son lancement, la campagne a vraiment bien démarrée (+ de 40% atteints en 2 jours si mes souvenirs sont bons). Ensuite, ça s’est presque totalement immobilisé pendant la deuxième phase. Au final, la dernière ligne droite nous a permis de récolter pile ce qu’il fallait pour atteindre l’objectif (100%).

Mais attention !
Votre campagne ne s’arrête pas quand vous atteignez les 100% de votre objectif. N’oubliez jamais le principe du « tout ou rien ». Tant qu’il reste du temps, vous devez continuer à vous donner à fond pour convaincre un maximum de gens et anticiper sur un développement, aussi favorable que possible, de votre projet.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?