Mise en page d’un scénario : règles de base, couverture et page de garde. (2/5)

Scénarios empilés avec une tasse de café

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous avez écrit un scénario et vous ameriez le présenter à de potentiels partenaires ?
Vous aimeriez le faire dans les règles du milieu pro, car vous avez peur de mettre votre crébilité en jeu ? Eh bien vous êtes dans le vrai… 🙂

Un scénario de film répond effectivement toujours à certaines règles dans le milieu professionnel. Aussi bien sur sa rédaction que sur sa mise en page.

Quels éléments retrouve-t-on dans un scénario ?
Pourquoi la mise en page est-elle si importante ?
Comment présenter un scénario ?
Que faut-il savoir sur l’impression et la reliure ?
Quelles sont les ressources sur ce sujet ?

Dans ce dossier en 5 parties, je vous propose d’apporter ma pierre à l’édifice en essayant de répondre à ces questions aussi précisément que possible 😛

Pour naviguer entre les articles, c’est ici que ça se passe :

  1. Mise en page d’un scénario : comment présenter un scénario ?
  2. Mise en page d’un scénario : couverture et page de garde.
  3. Mise en page d’un scénario : le découpage en séquences.
  4. Mise en page d’un scénario : le corps du texte.
  5. Mise en page d’un scénario : impression, reliure et ressources.

Dans cette deuxième partie du dossier, je vous propose de nous pencher ensemble sur les règles de base de la présentation d’un scénario, ainsi que sur la couverture et de la page. Nous n’attaquons pas encore le contenu, mais la couverture est tout de même un point extrêmement important ! Elle est la première vitrine de votre scénario. Si elle n’est pas correctement présentée, vous risquez fortement de faire mauvaise impression auprès de vos interlocuteurs. Même si votre idée et votre histoire sont d’une qualité incroyables, elles pourraient ne pas être lues uniquement à cause d’un défaut de mise en page…

Les règles de base.

Avant d’entrer dans le détail, il me paraît indispensable de rappeler les règles de base de la présentation d’un scénario.

Tout d’abord, le scénario est toujours un document dactylographié. C’est là une règle qui tient presque de l’évidence, mais je préfère tout de même la rappeler. Il est très important de ne jamais présenter un scénario manuscrit à un professionnel du milieu. On pourrait vous regarder d’un oeil assez étrange 🙂

Ensuite, veillez toujours à relire et à corriger les éventuelles fautes d’orthographes, de grammaire, ou même simplement les fautes de frappe qui auraient pu se glisser dans votre scénario. S’il y a bien un point en particulier qui peut ruiner votre crédibilité, c’est celui des fautes ! Et c’est aussi valable dans le cadre de tous les éventuels échanges que vous pourriez avoir par mail par exemple. De manière générale, partez toujours du principe que les fautes dans les mails professionnels, vous font perdre un max de crédibilité aux yeux de votre interlocuteur.

Votre scénario doit également être numéroté. En règle générale, on numérote les pages en bas à droite dans le pied de page, afin de faciliter la lecture des numéros une fois que le scénario est relié.

Il est souvent très conseillé d’augmenter les marges sur les côtés gauche et droit. Cela permet à vos futurs lecteurs de poser des annotations sur votre scénario s’ils en ressentent le besoin. C’est un peu comme la professeur de français qui vous demande de passer une ligne pour qu’elle puisse faire la correction 🙂 Si vous ne laissez aucun espace à vos lecteurs pour qu’ils puissent s’exprimer, vous donnerez facilement l’impression de considérer que votre scénario n’a besoin d’aucun avis extérieur. Ce qui n’est pas forcément une très bonne chose lorsqu’il s’agit de convaincre un producteur 😉 Pour ma part, je laisse généralement une marge de 3.5 de chaque côté.

Schéma simplifié d'un scénario avec et sans marge

Dans un logiciel de traitement de texte, il suffit de trouver la fenêtre de configuration du document et d’éditer les marges par défaut à gauche et à droite.

Fenêtre de configuration de page de Google Drive

Enfin, le choix de la police d’écriture n’est pas totalement arbitraire. Aux États-Unis, la police Courrier New en taille 12 pt est considérée comme le standard à respecter. En France, il est tout-à-fait possible d’écrire son scénario en Courrier New 12 pt, même s’il d’autres polices comme le Times New Roman ou Arial sont aussi acceptées. L’idée est bien entendu d’éviter impérativement les polices d’écriture fantaisistes qui mettront votre crédibilité au niveau zéro en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire 🙂 (les couleurs et autres surlignages n’ont pas leur place dans un scénario !). Le texte comporte généralement un interlignage standard de 1,0 (1,15 maximum).

Apercu de la police mise en forme

La page de couverture.

Avant d’aborder le contenu du scénario, il me paraît indispensable de parler de la page de couverture et de la page de garde. Tout scénario comporte une page de couverture sur laquelle figurent les éléments suivants :

  1. Le titre du projet centré sur la page.
  2. La mention “écrit par Prénom Nom” juste en dessous du titre.
  3. Les coordonnées de l’auteur alignées en bas à droite.

Ce qui devrait vous donner quelque chose comme ça :

Aucune fantaisie n’est nécessaire dans la mise en forme du texte. Elle peut même vous décrédibiliser auprès des professionnels du milieu. Vous pouvez éventuellement mettre le titre en gras dans une taille de police d’écriture un peu plus grande que le reste, mais ne cherchez pas à en faire davantage. 😉

Note importante n°1 : Mettre le numéro de dépôt de SACD sur la page de couverture peut aujourd’hui être perçu comme un manque de professionnalisme. Vous pourriez même être vu comme quelqu’un qui se prépare déjà à entrer en opposition avec votre interlocuteur. En réalité, aujourd’hui le dépôt légal auprès d’une institution comme la SACD, est admis par défaut. En l’absence de numéro de dépôt sur la page de couverture de scénario, tout professionnel renseigné considérera que votre travail est protégé sur le plan juridique.

Note importante n°2 : Il est parfois conseillé de mettre la date et/ou le numéro de version du scénario sur la page de couverture. Aujourd’hui, j’aurais tendance à conseiller de rien indiquer à ce niveau-là. Au final, la date ou le numéro de version du scénario sont des informations qui ne peuvent que vous desservir. Si la date est trop lointaine, votre interlocuteur saura que vous êtes sur votre scénario depuis déjà un bon moment. Ce qui n’est pas forcément un avantage. Pour ce qui est du numéro de version, c’est à double tranchant. Si vous avez peu de versions, cela peut être aussi bien perçu comme de la négligence que comme un signe d’efficacité. D’ailleurs je ne suis pas moi-même convaincu qu’il y ait réellement de corrélation entre le nombre de versions et la qualité d’un scénario. Certains scénarios peuvent être excellents dès les premiers jets, alors que d’autres nécessitent beaucoup plus de révisions. Inversement, si vous avez trop de versions, cela peut dégager l’impression d’un travail laborieux, voir même donner le sentiment que vous êtes confus dans votre démarche créative. Pour résoudre ce dilemme, je vous conseille de ne pas indiquer la date ni le numéro de version.

La page de garde.

Entre la page de couverture et le contenu de votre scénario, vient s’intercaler la page de garde. Exactement comme dans le cas d’un livre par exemple. Historiquement, la page de garde permettait d’éviter que l’encre de la première page de texte ne tâche le verso de la couverture d’un livre. C’est pour cette raison que la page de garde ne comporte habituellement aucun élément imprimé.

Dans le cas d’un scénario, vous avez la possibilité d’ajouter un petit quelque chose uniquement si cela sert réellement le propos de votre projet. Vous pouvez par exemple placer une petite citation discrète si vous pensez que celle-ci peut vous aider à convaincre vos lecteurs d’aller plus loin. Mais dans la plupart des cas, il est préférable de ne rien mettre du tout.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?