Mise en page d’un scénario : le corps du texte. (4/5)

Transition Fade In

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous avez écrit un scénario et vous aimeriez le présenter à de potentiels partenaires ?
Vous aimeriez le faire dans les règles du milieu pro, car vous avez peur de mettre votre crébilité en jeu ? Eh bien vous êtes dans le vrai… 🙂

Un scénario de film répond effectivement toujours à certaines règles dans le milieu professionnel. Aussi bien sur sa rédaction que sur sa mise en page.

Quels éléments retrouve-t-on dans un scénario ?
Pourquoi la mise en page est-elle si importante ?
Comment présenter un scénario ?
Que faut-il savoir sur l’impression et la reliure ?
Quelles sont les ressources sur ce sujet ?

Dans ce dossier en 5 parties, je vous propose d’apporter ma pierre à l’édifice en essayant de répondre à ces questions aussi précisément que possible 😛

Pour naviguer entre les articles, c’est ici que ça se passe :

  1. Mise en page d’un scénario : comment présenter un scénario ?
  2. Mise en page d’un scénario : règles de base, couverture et page de garde.
  3. Mise en page d’un scénario : le découpage en séquences.
  4. Mise en page d’un scénario : le corps du texte.
  5. Mise en page d’un scénario : impression, reliure et ressources.

Dans cette quatrième partie du dossier, je vous propose de voir ensemble les éléments qui constituent son corps narratif. Autrement dit, le coeur même de votre scénario ( Enfiiin ! 😀 ). Accrochez-vous bien parce qu’on a un sacré paquet de notions à aborder 😀

Le corps de la narration.

Le corps narratif d’un scénario se compose principalement de quatre éléments :

  1. Des actions
  2. Des dialogues
  3. Des didascalies
  4. Des transitions

Avant tout, il est primordial de rappeler que les actions sont au coeur de ce qui conduit la narration dans un scénario. Sans action, il n’y a tout simplement pas de narration et certainement pas de dramaturgie. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout ce qui n’est pas écrit dans un scénario, n’existera pas à l’image, ni au son. Certains scénarios ne comportent pas d’action, mais en règle générale ce sont des exceptions. Aaron Sorkin, scénariste américain largement reconnu (The Social Network, Steve Jobs), est par exemple réputé pour écrire des scénarios riches en dialogues et extrêmement pauvres en actions et en descriptions.

Il est possible d’intégrer de brèves descriptions lorsque nécessaire, mais cela relève aussi de l’exception. N’écrivez jamais des descriptions romanesques dans un scénario ! Elles n’ont pas leur place ! L’action est rédigée au présent et la temporalité de lecture d’un scénario doit se rapprocher le plus possible de la temporalité du visionnage du film. Bref, on ne va pas aborder ici le sujet de la rédaction d’un scénario car celui-ci mérite au moins un article à lui tout seul.

Les actions et descriptions sont écrites en police de taille 12 pt avec un interlignage standard de 1,0 (1,15 max.). Il est aussi recommandé de justifier le texte pour donner un aspect plus structuré à l’ensemble de la mise en page.

Schéma simplifié d'un scénario justifié et non justifié

Astuce perso : Il est aussi possible de suggérer la mise en scène et même le rythme de la narration à travers la mise en forme du texte. Pour ma part, je fais par exemple toujours un nouveau paragraphe lorsque je souhaite suggérer un nouveau plan. Il m’arrive aussi de simplement sauter une ligne lorsque je souhaite “découper” le rythme de la narration.

Cet extrait de scénario suggère une certaine mise en scène et un certain rythme dans la narration :

Un vélo tout neuf est couché sur un énorme tas d’ordures. Il pleut, une légère brise souffle.

Jean est debout à quelques pas du tas d’ordures. Il regarde le vélo, hors de sa portée, comme s’il venait tout juste de le trouver.

Il reste quelques secondes le regard dans le vide, puis se met à chercher quelque chose autour de lui.

Celui-ci suggère une mise en scène et un rythme différents :

Un vélo tout neuf est couché sur un énorme tas d’ordures.
Il pleut, une légère brise souffle.Jean est debout à quelques pas du tas d’ordures. Il regarde le vélo, hors de sa portée, comme s’il venait tout juste de le trouver. Il reste quelques secondes le regard dans le vide, puis se met à chercher quelque chose autour de lui.

Gardez également à l’esprit qu’à chaque fois qu’un personnage est mentionné pour la première fois dans le scénario, son nom (ou sa dénomination s’il n’a pas de nom propre) apparaît en majuscules.

Reprenons l’extrait précédent en admettant qu’il s’agisse de la toute première séquence du scénario et que le personnage de Jean apparaît donc pour la première fois :

1. EXT/JOUR – Dans une petite rue.

Un vélo tout neuf est couché sur un énorme tas d’ordures. Il pleut, une légère brise souffle.

JEAN est debout à quelques pas du tas d’ordures. Il regarde le vélo, hors de sa portée, comme s’il venait tout juste de le trouver.

Il reste quelques secondes le regard dans le vide, puis se met à chercher quelque chose autour de lui.

Ensuite, il est aussi possible de trouver des dialogues dans un scénario. J’écris “possible” car ce n’est pas une obligation. Cela peut paraître assez paradoxale, car le scénario est aussi appelé continuité dialoguée, mais lorsqu’il s’agit de faire du cinéma, il est même recommandé de montrer les choses plutôt que de les raconter. Vous avez peut-être déjà lu ou entendu le fameux adage “Show, don’t tell” qui se traduit littéralement par “Montre, ne raconte pas”. Si un scénario pour le cinéma peut difficilement se passer d’actions (sinon il se rapproche plutôt d’un scénario de théâtre), il peut en revanche tout-à-fait se passer de dialogues. Parvenir à faire comprendre votre histoire à votre audience sans utiliser de dialogues, est un exercice qui peut s’avérer très délicat,… mais extrêmement formateur. 😉

La mise en page des dialogues dans un scénario n’a absolument rien à voir avec celle des dialogues dans un roman. On met systématiquement le nom du personnage qui parle en majuscules sur la première ligne. Vous pouvez les mettre en gras comme les intitulés de séquence. Ensuite, si des didascalies sont nécessaires, on les met entre parenthèses, juste en dessous du nom du personnage. Les didascalies permettent de donner des informations complémentaires sur l’attitude, l’humeur ou même la tenue vestimentaire d’un personnage. Attention toutefois à ne pas en abuser et à ne pas “dicter” les intentions de jeu dans le scénario. Enfin, on écrit la réplique sur la dernière ligne. Même s’il n’est pas forcément nécessaire de réitérer cette mise en page à chaque nouvelle réplique, je vous conseille tout de même de le faire.

Il est d’usage de recommander de centrer les dialogues dans un scénario. En réalité, les dialogues ne sont pas vraiment centrés, mais plutôt margés. La nuance est très importante et implique des résultats de mise en page très différents…

Avec des dialogues centrés :

La pluie s’est arrêtée. Jean est toujours sur le vélo, il pédale comme un fou dans les allées du parc.

Il slalome entre les promeneurs et s’arrête finalement en faisant un dérapage sur le sentier encore humide.UN JEUNE GARCON le regarde d’un air énervé.

LE JEUNE GARCON
Hey ! Toi là !

Jean semble gêné.

JEAN
(d’un air gêné)
Euh… Moi ?

 

LE JEUNE GARCON
Oui TOI ! Sur MON vélo !

Jean ne sait plus où se mettre.
Le garçon se rapproche de lui d’un pas décidé.

JEAN
Euh… Je ne savais pas que…

Le jeune garçon s’arrête juste devant Jean, son visage à quelques centimètres du sien.

Avec des dialogues margés :

La pluie s’est arrêtée. Jean est toujours sur le vélo, il pédale comme un fou dans les allées du parc.

Il slalome entre les promeneurs et s’arrête finalement en faisant un dérapage sur le sentier encore humide.UN JEUNE GARCON le regarde d’un air énervé.

LE JEUNE GARCON
Hey ! Toi là !

Jean semble gêné.

JEAN
(d’un air gêné)
Euh… Moi ?

 

LE JEUNE GARCON
Oui TOI ! Sur MON vélo !

Jean ne sait plus où se mettre.
Le garçon se rapproche de lui d’un pas décidé.

JEAN
Euh… Je ne savais pas que…

Le jeune garçon s’arrête juste devant Jean, son visage à quelques centimètres du sien.

Le simple fait de ne pas centrer les dialogues, mais de les marger, permet de rendre la lecture beaucoup plus fluide et intuitive. Gardez à l’esprit que le scénario est toujours un support à la création d’une oeuvre cinématographique. Celui-ci sera lu par tous vos collaborateurs qui auront chacun besoin de s’y retrouver facilement. Un comédien par exemple, doit pouvoir trouver rapidement les répliques qui le concernent..

Pour marger vos dialogues dans un logiciel de traitement de texte, il suffit de les sélectionner et de déplacer le curseur de gauche de la règle horizontale.
Pour ma part je met généralement une marge de 5 😉

Règle des marges dans Google Documents

Enfin, on peut aussi trouver des indications de transitions dans un scénario. Celles-ci sont généralement alignées à droite. Elles peuvent prendre plusieurs valeurs comme par exemple :

  • FONDU
  • FONDU AU NOIR
  • FONDU AU BLANC
  • ELLIPSE (indique un saut dans le temps entre deux séquences)

Quand une transition introduit une séquence, on considère implicitement qu’il s’agit d’une transition dite “IN”. Si par exemple vous indiquez un fondu au noir au début d’une séquence, il est assez facile de comprendre ce que vous voulez faire passer à l’image : un écran noir, puis le premier plan de la séquence apparaît progressivement. Si au contraire vous indiquez une transition à la fin d’une séquence, on comprend facilement qu’il s’agit d’une transition dite “OUT”.

Habituellement, le passage d’une séquence à une autre marque une rupture de temporalité ou de lieu, ou les deux. Mais il peut arriver que cette rupture ne soit pas forcément évidente. Dans ce cas, n’hésitez-pas à indiquer clairement une ellipse temporelle en transition. Attention toutefois à le faire uniquement si vous avez réellement besoin de clarifier la compréhension du lecteur.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?