« Quel logiciel pour l’écriture de scénario ? »… cette question qui m’agace !

Homme furieux avec un clavier

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous avez peut-être une idée de film en tête et vous aimeriez en faire un scénario…

Vous cultivez peut-être même l’ambition de convaincre de potentiels collaborateurs ou directement trouver un producteur qui vous accompagnera dans votre projet.

Vous vous êtes mis en quête de trouver un logiciel prévu spécialement pour l’écriture et la mise en page d’un scénario, et vous êtes finalement tombé sur cet article…

Dans 90% des cas, l’une des toutes premières questions qu’une personne me pose lorsqu’elle décide de se lancer dans l’écriture d’un projet cinématographique, c’est justement :

“Connais-tu un bon logiciel pour l’écriture et la présentation d’un scénario ?”

Autant vous le dire tout de suite, ma réponse risque de ne pas vous plaire 😕
La seule chose que je peux vous garantir, c’est qu’elle sera tout-à-fait franche et honnête de ma part. 🙂

Je vous propose de prendre le problème dans l’autre sens. Au lieu de nous demander quel est le meilleur logiciel pour écrire un scénario, demandons-nous plutôt :

Qu’est-ce qui pourrait rendre un logiciel d’écriture de scénario indispensable ?…

1. La possibilité d’écrire plus vite ?

Homme qui court avec un ordinateur dans les mains

Pour être tout-à-fait franc avec vous, je crois que c’est l’argument qui m’énerve le plus 🙂

Avez-vous réellement besoin d’écrire votre scénario rapidement ?
Non ! Bien au contraire !

Toute histoire (même courte), nécessite une période de maturation et de réflexion.

Alors effectivement, beaucoup de scénaristes professionnels sont soumis à des délais très courts et doivent livrer des histoires en temps record. Mais si vous êtes un parfait débutant dans ce domaine, vous ne pouvez pas prendre le luxe d’écrire vite. Mises à part quelques rares exceptions, les histoires conçues et écrites dans la précipitation perdent toujours énormément en qualité.

Les plateformes ou les logiciels spécialisés se servent d’ailleurs souvent de l’argument de la rapidité pour convaincre les auteurs d’utiliser leur solution. Pour ma part, je considère cette démarche comme une forme de tromperie qui tend à nous conforter facilement dans un mauvais état d’esprit. Ecrire un bon film ou une bonne série peut prendre beaucoup de temps. Il faut être prêt à s’armer de patience lorsque c’est nécessaire. Et surtout, il ne faut jamais croire qu’un projet n’avance pas, uniquement parce qu’on est bloqué sur un point spécifique de l’écriture. La partie inconsciente de notre cerveau cherche continuellement des solutions. La créativité n’est pas forcément un atout utilisable sur commande. S’il y a bien une chose dont elle a besoin, c’est de temps ! 🙂

Enfin, l’argument de la rapidité d’écriture pousse selon moi très facilement tous les scénaristes débutants vers l’erreur la plus commune : celle de passer de l’idée à l’écriture du scénario, sans aucune étape intermédiaire. C’est là une erreur monumentale que j’ai moi-même faite de nombreuses fois. Avoir une idée qui nous paraît bonne, ne suffit pas à écrire un bon scénario ! Lorsqu’on débute, il est nécessaire de passer par plusieurs étapes intermédiaires qui servent avant tout à établir un plan de route bien précis et à baliser ainsi son processus créatif. Si vous sauter ses étapes, vous risquez d’aller droit dans le mur ! La bonne nouvelle ? Aucun logiciel d’écriture de scénario ne peut optimiser mieux que vous-mêmes votre processus créatif… en tout cas, pas pour l’instant 😉

2. L’occasion d’être plus créatif ?

Homme qui peint des couleurs sur un mur

Cet argument me semble également tout-à-fait contradictoire avec les besoins réels de l’écriture scénaristique.

Avant tout parce que la créativité ne s’exprime pas majoritairement lorsqu’on est assis face à un écran d’ordinateur, mais plutôt lorsqu’on est amené à faire une activité qui n’a rien à voir (marche, sport ou autre). C’est à ce moment-là que viennent généralement les meilleures idées. Certaines études ont d’ailleurs démontré que le simple fait de regarder un écran, tend à stimuler davantage notre cerveau gauche (analytique) que notre cerveau droit (créatif).

A cela vient s’ajouter une notion qui me paraît essentielle à tout auteur ou scénariste en herbe : celle de la discipline liée à l’écriture. Nous vivons à une époque qui fait malgré elle l’apologie du Ctrl+Z. Nous pouvons nous permettre de faire continuellement des tas d’erreurs lorsque nous écrivons sur un ordinateur, sur un téléphone ou sur tout autre dispositif numérique. Ce n’est jamais un problème de faire une erreur puisque nous pouvons très facilement revenir en arrière pour la corriger.

En revanche, écrire sur une feuille de papier, c’est pas le même délire !
On réfléchit généralement à l’avance à ce qu’on va écrire pour justement éviter de faire des erreurs et devoir les corriger. Alors évidemment je ne suis pas en train de dire qu’il faut écrire son scénario entièrement à la main sur le papier… et puis quoi encore !? On n’est plus en 1812 !! 😀 Mais je vous assure que vous gagnerez énormément à vous détacher complètement de l’outil informatique pour réfléchir avant tout. Une fois que vous aurez défini correctement votre idée, la structure globale de votre récit et les personnages principaux qui en feront partie, vous pourrez éventuellement passer à l’outil informatique. Et à ce moment-là, il y a de fortes chances qu’un simple logiciel de traitement de texte soit déjà très convenable pour l’usage que vous en ferez 🙂

3. L’accès à des fonctionnalités complémentaires ?

Un couteau suisse

Le but de n’importe quel logiciel est de vous proposer un ensemble de fonctionnalités adaptées à un besoin spécifique ( sauf les jeux et les virus hein évidemment ! 😀 ). De ce fait, il paraît tout naturel de voir des logiciels dédiés à l’écriture de scénario qui bombardent leurs utilisateurs de multiples fonctionnalités en tout genre.

On trouve même dans certains de ces logiciels des fonctionnalités qui vont au-delà du processus d’écriture. On peut par exemple retrouver de quoi faire son découpage technique, des plans au sol pour le placement des caméras et des comédiens, et même parfois de quoi établir un budget prévisionnel pour le tournage…

Le problème fondamental de l’accès à toutes ces fonctionnalités, c’est que lorsque vous écrivez, vous n’en avez tout simplement pas besoin ! Et c’est même complètement contre productif, puisque le besoin primordial d’un auteur qui écrit, c’est de rester concentré sur son activité !

Le simple fait d’avoir accès à des dizaines de fonctionnalités, tend déjà à bouleverser la possibilité de conserver une concentration efficiente. Les distractions ne viennent pas seulement d’internet et des réseaux sociaux ! Elles peuvent se manifester absolument partout ! Quoi de pire que de proposer un logiciel bourré de fonctionnalités, à un auteur qui a besoin de mettre toute son énergie cérébrale sur la construction d’une bonne histoire ?! 😮

Préserver votre concentration est votre priorité n°1 !

Vous avez besoin de toute votre tête pour parvenir à extraire de votre personnalité et de votre vécu, ce qui apportera une dimension unique à votre scénario.

Certains logiciels proposent des outils pour structurer son histoire. On peut effectivement faire par exemple des plot-boards dans certains logiciels d’écriture de scénario. L’exercice du plot-board consiste à noter sur des post-it les éléments de votre récit (personnages, événéments, conflits, etc.) et à placer ces dernier sur une surface plane. Le plot-board a pour but premier de donner une vision d’ensemble du récit pour pouvoir réorganiser celui-ci facilement si besoin. Les scénaristes professionnels qui ont des délais courts à tenir, ont bien entendu une utilité très concrète à utiliser la fonctionnalité de plot-board directement dans leur logiciel d’écriture. Et encore… je suis certain que beaucoup préfèrent le faire à la main sur un vrai tableau avec de vrais post-it ! 🙂 Si vous débutez c’est évidemment ce que je vous conseille de faire. Lâchez votre ordinateur et votre outil d’écriture, prenez un tableau blanc, tracez autant de colonnes que nécessaire, préparez un paquet de post-it, faites vous un bon moka ou un thé bien chaud, et installez-vous devant votre plot-board pour méditer sur votre histoire. Je vous garanti que vous serez bien plus efficace au niveau créatif 😉

4. La garantie d’être plus crédible ?

Une main tient une éti*quette "Trust Me"

Derrière le besoin de trouver un logiciel pour écrire et présenter un scénario, se cache souvent une problématique de crédibilité dans le milieu professionnel.

Si vous débutez et que vous avez l’ambition de convaincre de futurs collaborateurs habitués à recevoir des projets régulièrement, vous appréhendez peut-être de mal faire les choses. L’une des principales peurs est de ne pas respecter les standards d’une mise en page professionnelle. Il se trouve que les logiciels dédiés à l’écriture scénaristique vous proposent justement de mettre en forme votre scénario de manière complètement automatique. Ce qui en soi est une très bonne chose, mais encore une fois, on peut se demander s’il s’agit réellement d’un besoin primordial en terme de crédibilité.

Alors soyons clair sur ce point… Je ne suis pas en train de dire que la présentation professionnelle ne participe pas à votre crédibilité dans le milieu professionnel. Si vous envoyez un scénario mal formaté à un producteur, il y a une probabilité très élevée que celui-ci ne prenne pas du tout la peine de le lire. Mais si vous envoyez un scénario très bien mis en forme à un producteur, ce n’est pas cette mise en forme qui fera toute votre crédibilité pour autant. Au mieux, elle vous aidera à faire une bonne première impression si vous envoyez votre scénario par exemple.

L’essentiel de votre crédibilité face à de potentiels collaborateurs, repose avant tout sur le fond de ce que vous avez à proposer.

Le fond a toujours plus de valeur que la forme.
Même si la forme a évidemment elle aussi son importance.

Si votre crainte est de proposer un scénario qui n’est pas correctement présenté, pas de panique !…
Vous suivez mon tutoriel de mise en page d’un scénario et votre problème est réglé en 60 minutes max.

Si en revanche vous n’avez pas bien travaillé le fond de votre histoire et que vous montrez clairement que vous ne savez pas où vous allez, là c’est une autre affaire… Pour ma part, à chaque fois qu’on me propose de rejoindre l’équipe d’un projet, je pardonne toujours plus facilement quelqu’un qui n’a pas présenté correctement son scénario mais qui sait précisément où il va,… que l’inverse 🙂

Si vous souhaitez bâtir de la crédibilité face à de potentiels collaborateurs, je vous conseille de commencer par savoir très clairement où vous désirez aller et jusqu’où est-ce que vous souhaitez emmener votre projet. N’oubliez-pas également de construire un pitch efficace et percutant, pour donner rapidement envie à chacun de vos interlocuteurs d’en savoir plus.

5. La collaboration à plusieurs ?

Plusieurs mains sur une seule souris

La plupart des logiciels dédiés à l’écriture de scénario offre la possibilité de collaborer à plusieurs à distance. Certains choisissent même de mettre clairement l’accent sur ce point en particulier.

Je dois bien avouer que cette fonctionnalité est un must lorsqu’il s’agit d’écrire collectivement. L’écriture de manière générale, est une discipline dans laquelle il est souvent primordial de se nourrir d’un avis collectif, plutôt que de rester enfermer trop longtemps dans sa bulle.

Mais lorsqu’il s’agit de faire un brainstorming pour échanger des idées, rien ne remplace un échange en personne. Lorsque vous faites l’effort de vous réunir autour d’une table pour développer un projet, vous donner l’occasion à chacun de pouvoir rebondir sur chaque nouvelle idée proposée. Même si vous pouvez toujours faire des vidéoconférences à plusieurs sur des outils comme Skype ou Hangout par exemple, vous aurez toujours une dynamique moins présente que lors d’un échange physique.

La collaboration à distance est donc selon moi une excellente chose lorsqu’il s’agit de peaufiner des détails et de réajuster les éléments d’un projet déjà bien construit à la base. Mais cela n’empêche pas pour autant l’auteur (ou les auteurs) d’avoir besoin de s’isoler dans sa bulle et de se concentrer lorsqu’il s’agit d’écrire.

Alors au final, je ne vous ai pas vraiment donné de piste concrète pour trouver un logiciel d’écriture qui vous corresponde. Pour ma part j’utilise tout simplement le traitement de texte de Google Drive. Ce n’est pas pour faire la promotion du géant américain, mais c’est l’outil le plus simple et le plus accessible que j’ai pu trouver . C’est gratuit et pour l’utiliser il suffit d’avoir un compte Google (une adresse gmail). Cet outil vous permettra de collaborer en temps réel à distance si vous en avez besoin et vous pourrez même faire d’autres types de documents comme des tableurs par exemple ( idéal pour faire un découpage technique ou un plan de travail 😉 ) ou simplement stocker des fichiers audio, vidéo ou autres (jusqu’à 15 Go de stockage gratuit).

Lorsque j’ai besoin de m’isoler pour écrire je réduis simplement la barre supérieure en cliquant sur les deux petites flèches en haut à droite, et je passe en mode plein écran (touche F11 au clavier).

Bien entendu, Google Drive ne fait pas de présentation automatique de votre scénario. Il existe des templates que vous pouvez installer, mais dans l’absolu je vous conseille de le faire manuellement, une fois votre scénario terminé.

Voilà tout ! 🙂

Et surtout n’oubliez-pas…
Si 90% des gens me demandent quel logiciel utiliser pour écrire leur scénario,
seulement 10% ne posent jamais la question…
Les vrais savent ! 😀

Poing fermé qui tient un crayon

Yeah bro ! 😀

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?