Faire un pitch convaincant : l’approche qui peut tout changer.

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Si vous souhaitez faire un film ou une série, vous avez généralement deux grandes options qui s’offrent à vous. Vous pouvez décider de vous débrouiller avec les moyens du bords et faire quelque chose de réalisable à votre niveau. Ou alors, vous pouvez aussi envisager la recherche d’un producteur ou de partenaires financiers (sponsors, mécénat, subventions, etc.).

Bien entendu, rien ne vous empêche de combiner les deux options d’une manière ou d’une autre. Il est par exemple tout-à-fait possible de trouver des sponsors (même à très petite échelle), dans le cadre d’un projet entièrement participatif. Si par exemple vous prévoyez de tourner dans un restaurant ou un bar, vous pouvez demander s’il est possible de nourrir l’équipe occasionnellement contre un partage de visibilité (mention du restaurant ou du bar dans le générique et dans le cadre de la promotion de votre film ou série). Rien ne garanti que ce partenariat sera gratuit, mais on vous proposera peut-être un prix avantageux en comparaison du rapport qualité/prix prévisionnel de votre régie ( une équipe qui mange bien, c’est une équipe qui bosse bien 😛 ).

Quelle que soit l’option choisie, vous ne pourrez jamais passer à côté de la nécessité de convaincre vos potentiels futurs collaborateurs. Qu’il s’agisse de convaincre un producteur, un comédien, un directeur photo, un perchman, le patron d’un restaurant, votre chien ou même une mouche qui passe… vous ne pouvez pas échapper à la nécessité de convaincre votre interlocuteur ! ( it’s a trap ! 😀 )

C’est donc à ce niveau-là que le pitch se révèle très utile. Dans cet article, je ne vais pas revenir sur ce qu’est un pitch. Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, je vous invite à lire les articles que j’ai déjà publiés dans lesquels j’aborde le principe du pitch et comment vous pouvez construire le votre.

Ici, je voudrais surtout qu’on aborde un peu plus en détail cette nécessité de convaincre et l’approche qu’il est possible d’adopter par rapport à celle-ci. Je m’explique…

Lorsque je vous ai parlé du pitch précédemment sur ce blog, je vous ai fait mention qu’il s’agissait d’un outil qui n’était pas uniquement propre au milieu du cinéma. Il est aussi utilisé dans des domaines tels que la finance et l’entrepreneuriat. Je vous ai aussi mentionné que le but du pitch était avant tout de répondre aux préoccupations de votre interlocuteur. Lorsqu’un entrepreneur pitch une idée d’entreprise à un investisseur potentiel, il met idéalement en avant un problème en proposant une solution à ce problème. Si l’investisseur rencontre lui-même ce problème dans sa vie, il se sentira directement concerné par la solution proposée. Lorsqu’on pitch un projet cinématographique, on ne met généralement en avant aucun problème spécifique (mis à part pour le cas d’un documentaire ou d’un film de sensibilisation éventuellement). Pour faire en sorte que votre interlocuteur se sente concerné, vous ne pouvez donc pas vraiment lui proposer une solution à un problème qu’il rencontre. Il vous faut trouver un autre moyen de répondre à ses préoccupations.

La question est donc de savoir comment ?… suspense ! :P…

Si vous ne pouvez pas exposer un problème concret ainsi que la solution qui lui correspond, vous pouvez en revanche faire un pitch qui entre en résonance avec la sensibilité de votre interlocuteur. Vous l’aurez compris, il s’agit encore une fois de chercher l’alignement.

Mettons-nous en situation…

Vous avez écrit le scénario de l’épisode pilote de votre prochaine websérie génialissime de la bombe de balle. Vous avez décidé de faire du financement participatif pour assurer au moins les défraiements ( la base ! ) et vous cherchez à réunir et fédérer une équipe autour de votre idée. Jusqu’ici, tout va bien… 😀

Vous tentez de convaincre un comédien de participer à votre projet et vous lui faites le pitch suivant :

“Un requin mangeur d’hommes sème la terreur sur les plages d’une petite ville côtière.”

Il y a une très TRÈS forte probabilité que votre interlocuteur vous réponde quelque chose du genre :

“Euuuh… T’es gentil mais c’est juste un plagiat du film Les dents de la mer de Steven Spielberg…”

Il faut bien avouer qu’avec un pitch comme celui-ci, vous êtes loin de convaincre qui que ce soit de l’originalité de votre idée… 😕

En réalité, ce pitch ne présente pas uniquement l’idée du film Les dents de la mer (même si c’est le plus connu), mais l’idée d’au moins un millier de films ayant repris ce concept. Même si ce concept a été un jour considéré comme original, aujourd’hui il est devenu extrêmement cliché.

Affiches de films de requins

Mais alors peut-on encore espérer convaincre quelqu’un de participer à un film qui se fonde sur ce concept ?… Bien entendu ! Le problème ne vient pas du concept en lui-même, mais du fait de construire son argumentation uniquement autour de celui-ci.

L’exercice du pitch consiste davantage à défendre le propos derrière le concept, que le concept lui-même.

Il n’y a qu’une seule exception à cette règle : le high-concept.
Un concept d’histoire dont le potentiel est déjà assez évident en lui-même pour convaincre.

Mais alors concrètement, comment construire un pitch réellement convaincant ?

Dans la majorité des cas, le meilleur représentant du propos d’une histoire, c’est tout simplement son personnage principal. Si vous avez construit votre scénario sur la base d’un concept qui vous semble cliché (ex : requin mangeur d’hommes, triangle amoureux, superhéros), votre meilleur chance de faire un pitch convaincant est donc de focaliser votre argumentation sur le personnage principal et ce qu’il incarne. Au lieu d’essayer de défendre vainement le concept en lui-même, mettez plutôt en avant la manière dont votre propos se construit autour du personnage principal de votre histoire.

Dans le cas du film Les dents de la mer on pourrait par exemple proposer cette version du pitch :

“Martin Brody, chef de la police d’une petite ville côtière, décide d’interdire la baignade sur la plage suite à une attaque de requin. Le maire lève l’interdiction pour éviter la panique et préserver le potentiel touristique de sa ville, mais le requin de tarde pas à récidiver…”

Avec cette version du pitch on sait déjà très clairement qu’il s’agit bien du film réalisé par Steven Spielberg et non pas d’un autre film qui se base sur le même concept.

On peut aussi noter qu’il ne s’agit pas uniquement d’une histoire de requin mangeur d’hommes. Le propos s’oriente clairement vers une problématique d’ordre politique. La capture du requin est associée à des enjeux qui vont au-delà du fait d’éliminer une simple menace. Les enjeux du film impliquent profondément le personnage principal dans sa position de chef de la police et de ses responsabilités ( et de chef de famille 🙂 ).

Notez également que le personnage principal a peur de l’eau !

C’est un détail que j’ai choisi de ne pas intégrer à cette version du pitch, mais qui a pourtant son importance dans l’histoire. On suit un personnage aquaphobe qui part au large des côtes sur un petit bateau de pêche, pour chasser un grand requin blanc…

Quoi de plus stimulant sur le plan dramatique ? 🙂

Matrin Brody sur le bâteau

Maintenant, imaginez que pour convaincre le comédien de rejoindre votre équipe, vous décidez de faire un pitch qui ressemble plutôt à ça :

“La police d’une petite ville côtière tente d’éliminer un requin mangeur d’hommes qui terrorise la population. Une militante pour la préservation des espèces aquatiques décide de tout faire pour que le requin ne soit pas tuer.”

Il faut bien avouer que c’est pas la même limonade ! 😀

Il y a toujours une probabilité que votre interlocuteur vous dise que ça lui rappelle Les dents de la mer, mais vous lui aurez donner toutes les clés pour comprendre que ce n’est pas du tout la même histoire.

Le propos n’est pas le même avant tout parce que le personnage principal (la militante) n’a pas du tout le même moteur émotionnel que Martin Brody. Ici il n’est plus uniquement question d’empêcher le requin de semer la terreur, mais aussi de s’assurer qu’il aura la vie sauve. Un propos qui est d’ailleurs d’actualité puisque beaucoup de requins sont menacés d’extinction.

Maintenant, imaginez que votre interlocuteur ait justement très à cœur la protection des espèces aquatiques…. Si c’est le cas, vous venez potentiellement de convaincre une personne qui se montrera très impliquée dans votre projet. Et pas uniquement pour une question d’argent, de reconnaissance ou autre… En clair, vous venez d’augmentez vos chances de trouver un alignement 😉

En faisant preuve de précision sur le propos de votre histoire, vous pouvez augmentez vos chances de trouver des personnes sincèrement intéressées par votre projet. Même si vous parlez de vous et de votre film, vous répondez aussi aux préoccupations de votre interlocuteur. Bien entendu, cela réduit aussi vos chances de trouver la bonne personne qui vous suivra avec une motivation sans faille. Mais j’avoue être assez convaincu que dans beaucoup de cas de figure il vaut mieux trouver la bonne personne que celle qui s’engagera sans trop y croire.

Ensuite il reste tout de même une exception à ne pas négliger : celle du besoin de rentabilité.

Contrairement à des comédiens ou des techniciens qui ne se poseront pas forcément la question de la rentabilité de votre projet (et c’est bien dommage selon moi car on ne peut pas non plus ignorer le facteur financier), un producteur lui, se posera évidemment cette question. Et sur ce point, il vaut mieux avoir un sujet qui parle au grand public et qui ne cible pas une trop petite portion de la population. Ce qui implique aussi malheureusement de devoir proposer des idées moins personnelles et plus « commerciales ». Mais ça, c’est un autre débat…

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?