Créer des personnages inoubliables : l’époque.

Post-it passé présent futur

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Créer et caractériser des personnages de fiction est un exercice essentiel et pourtant trop souvent négligé. Pourquoi ce processus est-il essentiel ? Avant tout parce que sans personnage, il n’y a pas d’histoire. La dramaturgie elle-même se fonde sur le principe d’identification du spectateur à un ou plusieurs personnages (ou du lecteur dans le cas d’un roman ou d’une bande dessinée).

Récemment je vous ai proposé de revenir sur le livre Créer des personnages inoubliables écrit par Linda Seger. Un ouvrage de référence dans le domaine de l’écriture de fiction.

Couverture créer des personnages inoubliables (Linda Seger)

L’auteure est une consultante et script doctor reconnue dans le milieu. Son expérience et sa capacité d’analyse lui ont permis de mettre en avant 4 critères environnementaux qui, selon elle, influencent de manière significative la personnalité des individus de manière générale.

  1. La culture
  2. L’époque
  3. Le lieu
  4. La profession

Dans un précédent article, je vous ai proposé de nous pencher en détail sur le premier critère : l’influence socio-culturelle. Ici je vous propose donc de nous intéresser au second critère : l’époque…

2. L’époque

Une histoire se situe toujours à une ou plusieurs époques bien définies. Même si le spectateur n’a pas toujours la possibilité de situer cette époque précisément, les personnages en sont toujours les premiers représentants.

Prenons le cas du film Cube par exemple. Celui-ci tend à défier toute contextualisation du temps et de l’espace (en mettant de côté les suites et prequels). Lorsqu’on regarde un film comme Cube, il est presque impossible de définir précisément à quelle époque se déroule l’histoire qu’on nous propose. Les seuls indices réellement pertinents de l’époque du film, sont discernables au travers des personnages, de leur façon d’être, de parler, des sujets qu’ils abordent et des souvenirs qu’ils se racontent entre eux (même leur manière de s’habiller n’est pas un indice dans le premier film car ils portent tous le même uniforme). En l’absence de ces personnages, non seulement il n’y aurait pas d’histoire, mais il serait tout simplement impossible de déterminer avec certitude à quelle époque se situe le film.

Cube et Cube²

Et il en est de même pour beaucoup d’autres huis-clos. Ce qui implique que dans la forme la plus élémentaire d’une histoire, l’époque à laquelle celle-ci se situe, peut tout-à-fait être représentée exclusivement au travers de ses personnages. Rien ne vous empêche de faire un film ou une série sur la seconde guerre mondiale, qui raconte l’histoire de trois soldats planqués dans une grotte. Les grottes existent depuis bien avant la guerre. Les soldats, leurs comportements, leurs dialogues et leurs accessoires et costumes seront les seuls représentants de leur époque au sein de votre histoire.

Pour ma part je trouve d’ailleurs que le huis-clos est un genre largement sous exploité par toutes celles et ceux qui souhaitent se lancer dans la création cinématographique. Mais ça c’est un autre débat 🙂

Lorsque vous écrivez une histoire qui se situe dans le présent que nous connaissons et que nous fréquentons tous quotidiennement, il n’y a généralement aucune difficulté à poser les bases de l’époque concernée. Même sans aucun personnage, on peut très facilement contextualiser une histoire dans le temps en un seul plan. Si vous introduisez un film ou même une séquence par le plan d’une rue à notre époque, le spectateur interprétera implicitement qu’il s’agit du temps présent. Sauf si vous lui faites explicitement comprendre d’une manière ou d’une autre que ce n’est pas le cas. Si vous introduisez un film ou une séquence par le plan d’une forêt… il est tout de suite beaucoup moins évident de savoir à quelle époque votre histoire se situe.

Le piège de la caractérisation de personnages qui vivent à notre époque est de se convaincre très (trop ?) facilement que l’investigation générale peut suffir. Même si vous êtes vous-même un grand observateur de l’environnement qui vous entoure, une investigation spécifique proactive peut vous permettre d’aller beaucoup plus loin, et même de déconstruire un certain nombre d’idées préconçues que vous pourriez éventuellement avoir sur un sujet ou un autre.

Pour ce qui est des histoires situées dans une époque passée, en règle générale n’importe quel auteur perçoit assez facilement l’intérêt d’une recherche proactive d’informations. Mais il reste tout de même un piège assez insidieux. Celui d’oublier que l’Histoire (avec un grand H) que nous connaissons, est avant tout le résultat d’un point de vue humain sur la réalité des faits. Chacun peut raconter sa propre version d’un même événement historique. Si par exemple vous demandez à un ancien soldat allemand et à un ancien soldat américain de vous raconter chacun leur expérience du débarquement de 1944 en Normandie, vous allez certainement récolter des points de vue très différents. Même si objectivement, les faits sont les faits, le témoignage d’une expérience tend à déformer ces derniers au travers du prisme émotionnel de chaque individu.

Constat qui nous amène à revenir sur une notion assez fondamentale :

Une histoire expose avant tout un point de vue.

Lorsque vous construisez et caractérisez des personnages de fiction, vous les façonnez avant tout en fonction du point de vue de votre histoire. Le point de vue des personnages de votre histoire joue donc évidemment un rôle majeur. En réalité, ce ne sont pas tant les faits ni le contexte historique qui importent, mais davantage la manière qu’ont les personnages de se comporter par rapports à ces derniers.

À ce propos, Linda Seger souligne d’ailleurs qu’il vaut toujours mieux privilégier l’intention au réalisme absolu. Cela ne veut pas non plus dire qu’il ne faut pas être précis dans le respect des faits si l’intention est justement d’être le plus fidèle à l’Histoire. Mais si vous caractérisez des personnages de manière trop stricte par rapport à ce qu’ils devraient être compte tenu de l’époque à laquelle ils vivent, vous risquez de créer des personnages un peu étranges auxquels le public aura peut-être du mal à s’identifier. L’immense majorité des films qui choisissent le contexte du moyen-âge par exemple, ne mettent pas en scène des personnages nécessairement réalistes au sens strict du terme. De la même manière, si le film Marie-Antoinette se voulait strictement réaliste, tout le monde chierait dans les couloirs du château ( ouais je sais… encore une blague sur le caca ! 😀 ).

Kirsten Dunst en Marie-Antoinette

La scénariste et réalisatrice Sofia Coppola est justement consciente que l’intention créative prime sur le réalisme absolu. Elle décide donc de s’intéresser avant tout aux éléments de l’Histoire qui lui permettent d’exposer le point de vue qu’elle souhaite exposer. Après si vous avez envie de parler des “chiottes improvisés en mode gros dégueulasse” dans votre film, vous avez le droit de le faire si vous pensez que cela fait partie du point de vue de votre histoire. Mais ne vous sentez pas obligé d’en parler uniquement pour coller à la réalité des faits.

Il en est de même pour les dialogues. Lorsque vous écrivez des dialogues d’époque, ne cherchez pas nécessairement à coller strictement à la façon de parler qui était employée. Vos personnages pourraient devenir beaucoup moins “sexy”, voir même incompréhensibles par le public. Linda Seger conseille de faire une sélection des termes du langage qui vous intéressent et qui peuvent selon vous, enrichir les dialogues. Vous aurez à combler certains aspects avec votre imagination, mais si vous avez fait un bon travail d’investigation vous pourrez utiliser le savoir accumulé pour créer quelque chose de “juste”. Selon l’auteure, il vaut donc mieux qu’un dialogue sonne “juste”, plutôt qu’il soit strictement fidèle à la réalité historique.

Quoiqu’il en soit, vous aurez compris que rien ne vaut un entretien en tête à tête avec des individus ayant eut une expérience de l’époque dans laquelle vous souhaitez placer votre histoire. Même pour une histoire qui se déroule à notre époque, vous pouvez être amené à rechercher des informations dans le but de construire un témoignage crédible d’un événement passé.

Je vous encourage également à prendre le réflexe de recouper les informations que vous récoltez. Qu’il s’agisse d’entretiens, de documents d’archives, de livres de bibliothèque… tout est bon dans le cochon, mais pas dans l’information ! 😀 Je peux même vous citer un exemple assez récent d’un collègue cinéaste qui, après vérification d’un historien qualifié, s’est rendu compte qu’une partie de son documentaire relatait des événements complètements erronés… Dans le genre “méga bourde qui aurait pu ruiner l’intérêt du film”, ça se pose là ! 😕

Enfin, il reste un dernier cas de contextualisation temporelle dont nous n’avons pas encore parler… si votre histoire se place dans une époque future…

Si par exemple vous écrivez une histoire de science-fiction, la caractérisation de vos personnages dépendra en grande partie de votre imaginaire, et de votre capacité à construire un environnement crédible. Ce qui implique la plupart du temps de s’inspirer à la fois du présent et du passé.

Comme pour le cas des dialogues d’époque, il s’agit avant tout de créer un environnement qui sonne “juste”. La difficulté réside alors dans le fait de construire des personnages crédibles qui entrent en résonance avec l’environnement proposé. Le personnage de Vincent dans le film Bienvenue à Gattaca est pour moi un exemple très pertinent d’une caractérisation qui tire pleinement parti de l’environnement mis en place.

Ethan Hawke en Vincent Freeman

Tous les actes de Vincent Freeman ( littéralement « homme libre » 🙂 ) sont avant tout motivés par l’idée de gagner sa liberté en s’évadant d’une société gouvernée par le perfectionnisme. Pour s’évader il va justement devoir suivre les règles de cette société, même si celles-ci le mettent directement face à ses angoisses les plus profondes (notamment le complexe vis-à-vis de son frère). C’est pour ma part, l’un des exemples les plus intéressants d’une personnalité qui entre en résonance avec un univers de science-fiction/anticipation. ( Et ensuite le scénariste et réalisateur Andrew Niccol a fait le film Time Out… ben ouais… on peut pas gagner le gros lot à tous les coups ! 😀 ).

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?