Comment faire du cinéma lorsqu’on est seul et qu’on démarre de zéro ? (2/2)

Enfants seuls sur la route

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Aujourd’hui, nous continuons notre périple pour tenter de répondre à la fameuse question :

Comment faire du cinéma quand on est seul(e) et qu’on démarre de zéro ?

Dans la première partie, nous avons développé ensemble le critère de la légitimité. Autrement dit, votre capacité à prouver que vous avez les compétences et les épaules nécessaires pour exercer votre activité à un niveau professionnel.

On a vu ensemble que le fait de favoriser la mise en relation avec des professionnels du milieu est une très bonne pratique, mais qu’elle ne peut pas être considérée comme une véritable stratégie. Pour favoriser les opportunités, il faut donc à la fois provoquer la chance, et en même temps se tenir prêt à prouver sa valeur à tout moment.

Dans cette seconde partie, je vous propose de parler du second critère qui peut, selon moi, jouer un rôle déterminant dans votre parcours de cinéaste : la mise en phase.

Rappel des deux critères essentiels :

  1. La légitimité.
  2. La mise en phase.

Je rappelle une nouvelle fois que le raisonnement qui suit, est évidemment un raisonnement personnel avant tout. Celui-ci est fondé en grande partie sur l’expérience que j’ai pu acquérir et les observations que j’ai pu en tirer jusqu’ici. N’hésitez-pas à partager également votre propre expérience dans la perspective d’améliorer ou même de reconsidérer les points abordés. La section commentaires en bas de la page, reste à votre entière disposition 😉

2. La mise en phase

mise-en-phase-brainstorm

Lorsqu’on souhaite faire du cinéma, la recherche de financements est souvent la problématique la plus évidente. Je reçois moi-même beaucoup de mails de lecteurs du blog qui sont à la recherche de solutions pour financer leurs films.

Mais je vous invite à vous poser trente secondes et à méditer sur la question suivante :

L’argent est-il réellement le problème le plus important ?

Vous avez déjà deviné la réponse…
En ce qui me concerne, elle est clairement négative. Il m’est arrivé de participer à des projets qui étaient financés et qui se sont pourtant royalement plantés. Inversement, j’ai aussi vu des équipes entièrement participatives faire des miracles avec les moyens du bord.

Attention ! Je ne dis pas qu’il n’y a jamais de corrélation entre le fait qu’un projet soit financé ou non, et le fait qu’il soit réussi ou non. L’argent reste le nerf de la guerre comme on dit, et lorsque tout le monde est payé pour son boulot… évidemment, dans la majorité des cas, on le voit clairement sur le résultat final ! Mais cette corrélation entre argent et résultat, dépend malgré tout d’une problématique beaucoup plus fondamentale : la mise en phase.

Pour être plus précis, je dirais qu’il s’agit même d’une question d’alignement.

Dans la précédente partie, nous avons mentionné l’idée qu’il fallait pouvoir prouver une certaine légitimité à exercer votre activité à un niveau professionnel. Particulièrement lorsqu’il s’agit de convaincre de potentiels collaborateurs financiers de vous faire confiance. La légitimité peut s’acquérir au fil du temps avec une pratique régulière et assidue de n’importe quelle discipline. L’aptitude à convaincre s’apprend elle aussi. Vous pouvez toujours vous entraîner à pitcher vos projets et travailler sur votre personne.

Mais s’il y a bien une chose que vous ne pouvez pas maîtriser, c’est l’alignement !

Vous pouvez avoir les meilleurs films du monde dans votre portfolio et pitcher votre projet comme un pro à un producteur par exemple. Si ce producteur et vous-mêmes n’avez pas les mêmes objectifs ni les mêmes ambitions pour votre projet, vous n’irez nulle part. Encore une fois, c’est comme dans un couple ! La décision de se marier est généralement précédée d’une période de maturation, pendant laquelle chaque partenaire valide d’une certaine manière son alignement avec l’autre. Là c’est exactement la même chose ! Vous passez un pacte qui doit idéalement se fonder sur le partage d’objectifs communs.

La légitimité et la capacité à convaincre s’acquièrent, mais l’alignement lui… il se trouve !

Cette notion d’alignement intervient à tous les niveaux, car le cinéma est un art collectif par nature.
Si vous voulez faire des films et que vous commencez de zéro, la première étape qui s’impose à vous n’est pas la recherche de financements. À mon sens, ce qui devrait passer en haut de la liste de vos priorités, c’est avant tout la construction d’une équipe fiable et impliquée.
Même une toute petite équipe ! On s’en fout ! 😀
L’important c’est que chacun des membres de cette équipe doit être motivé. On parle de réelle motivation, et pas uniquement de motivation éphémère du style “Oui oui je suis carrément chaud pour devenir une super star ! Mais sans faire trop de sacrifices quand même, parce qu’il faut pas exagérer non plus ! Manquerait plus que ça me demande du boulot !” 🙂

En bref, faites tout pour définir précisément le “Pourquoi ?” des membres de votre équipe.
Pourquoi veulent ils faire du cinéma ?
Pourquoi trouvent ils un intérêt particulier dans la création de films ?
Pourquoi sont ils prêts à accorder de leur temps et de leur énergie ?
Etc.

D’ailleurs, pour ma part je considère qu’il faut toujours privilégier la motivation véritable, aux compétences absolues. Une personne qui a peu de compétences, mais qui a une vraie motivation, apportera certainement beaucoup de choses positives. À contrario, vous pourrez difficilement compter sur une personne qui a beaucoup de compétences mais qui éprouve peu d’intérêt par rapport à votre démarche.

L’idée est de mettre en place un microcosme dans lequel chacun sait pourquoi il est là et comment son intérêt individuel peut servir l’intérêt collectif. Et sur ce point, je suis désolé de le dire, mais tout le monde ne recherche pas nécessairement de l’argent. Je vais sûrement me faire taper dessus par tous ceux qui vont me dire “Oui mais tout travail mérite salaire, gna gna gna !” :D… Évidemment ! Je suis même le premier à défendre ce type de valeur. Mais si vous souhaitez faire du cinéma et que vous commencez de zéro… les solutions ne sont pas non plus légion.

Vous devez absolument trouver des personnes avec lesquelles vous partager des objectifs et des ambitions communes, pour créer quelque chose de durable et éviter de construire votre parcours de cinéaste sur un terrain boueux. Faire financer un film c’est une chose. Construire un terrain propice à votre évolution et à votre progression, c’est pas la même limonade 🙄 :mrgreen:

Pourquoi ne pas commencer par créer une petite structure comme une association à but non lucratif par exemple ? Vous pourrez faire des projets qui serviront potentiellement les intérêts de chacun des membres de votre équipe. Vous pourrez vous laisser l’occasion d’apprendre, d’expérimenter et même de développer vos moyens humains et matériels. Lorsque vous aurez acquis une certaine légitimité dans votre travail, vous pourrez même envisager de demander des aides publiques ou des financements privés.

Mais ça, c’est une autre histoire… 😛

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
3 commentaires
  1. Didier BION 11 mois ago

    Ton propos me semble en tous points raccord avec notre expérience, am i right or am i right ? 🙂

    • Marc Auteur
      Marc 11 mois ago

      Haha ! Le Dude is back ! 😀
      Oui tout-à-fait. En l’occurrence là on était plutôt du bon côté de la Force 🙂

  2. Patrice BOUVRY 11 mois ago

    Bonsoir Marc et bonsoir Didier,

    Mise en phase lue et approuvée !!!

    En effet, perso, j’ai la niaque, “mais manquerait plus que çà me demande du boulot”.

    Je plaisante évidemment mais quoique ! … Car dans le fond, une vraie niaque digne de ce nom ne devrait que laisser la force du plaisir et pas la vile impression d’un dur labeur.

    Si j’ai bien compris, la fameuse force qui était du bon côté pour vous …

    … Non, l’autre côté, Marc … 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?