Comment construire un pitch pour votre film ou série.

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Précédemment sur ce blog, je vous ai déjà mentionné que le pitch (ou “one-line pitch”) est un outil d’une grande valeur dans le milieu du cinéma. S’il est bien construit et correctement utilisé à l’oral, le pitch peut vous permettre de convaincre des collaborateurs potentiels de rejoindre votre projet cinématographique.

Pour rappel, l’idée est d’expliquer de manière claire et concise de quoi parle votre projet, en 1 à 2 phrases (4 grand max.), dans la perspective de donner envie à votre interlocuteur d’en savoir davantage. En clair, le pitch permet de poser les bases d’une probable discussion avec votre interlocuteur dans le cas où celui-ci se montre intéressé. Si vous avez déjà lu l’article dans lequel j’aborde ce qu’il faut savoir pour pitcher votre projet cinématographique, vous devez certainement vous demander comment en faire un qui soit à la fois concis et percutant. Eh bien c’est justement le sujet de cet article… 🙂

Tout d’abord, je vous ai déjà vivement recommandé de construire votre pitch à l’écrit et de vous exercer à l’oral. Il ne doit évidemment pas faire trop “récité”. À mon sens, l’idéal est de montrer par votre attitude l’engouement que vous avez pour votre projet. La passion est contagieuse. En montrant que vous vivez littéralement votre projet de l’intérieur, vous augmentez évidemment vos chances de transmettre cet engouement à la personne que vous aurez en face de vous. Même si cela ne suffit pas à faire un bon pitch, il me semble essentiel de le rappeler. 🙂

Voici donc un exemple de pitch :

“Un homme se fait interner pour échapper à la prison, suite à de multiples agressions et un viol qualifié sur une mineure. Touché par la détresse et la solitude des patients de l’hôpital, il s’oppose vite aux méthodes répressives de l’infirmière en chef et souhaite révolutionner ce petit monde.”

À vous de deviner le film dont il est question… Je ramasse les copies dans 7 secondes… 😛

La réponse est juste ici => Vol au-dessus d’un nid de coucou

Comme vous pouvez le constater, il est tout-à-fait possible de résumer l’idée principale du film en seulement deux phrases. Mise à part quelques rares exceptions, il est toujours possible de proposer une synthèse aussi concise. Cet exercice de synthèse n’est pas forcément très évident à effectuer, mais il permet de conserver uniquement l’essence narrative et d’enlever tout ce qui n’est pas nécessaire à la compréhension de l’idée principale. Rendre les choses plus simples est toujours un exercice difficile, mais qui lorsqu’il est réussi, permet d’apporter ou de clarifier le sens des choses. Comme l’a si bien dit le célèbre artiste John Maeda :

John Maeda

“La simplicité, c’est l’art de soustraire l’évidence et d’ajouter ce qui a du sens.”
– John Maeda –

Cet exercice de synthèse a d’ailleurs deux autres effets très intéressants….

Tout d’abord, en vous obligeant à choisir les mots justes pour définir précisément votre idée, vous clarifiez davantage cette dernière dans votre esprit et cela peut même vous aider à mieux comprendre sa signification la plus élémentaire. Ce qui vous séduit réellement dans cette idée et qui vous donne envie de la concrétiser.

Ensuite, cet exercice de synthèse vous oblige à définir votre intention narrative selon un certain axe. Dans certains pitchs on peut même percevoir le genre du projet cinématographique. Ce qui en soit est très intéressant vis-à-vis de votre interlocuteur. Celui-ci doit rapidement comprendre votre idée, mais aussi (et surtout) ce qu’elle n’est pas ! On revient ici sur une notion que j’avais déjà abordée : celle de chercher avant tout l’alignement. Il vaut mieux parvenir à convaincre des collaborateurs qui seront clairement séduits par votre idée, plutôt que de chercher absolument à plaire à tout le monde. Si votre idée est résumée de façon claire et précise, elle aura davantage tendance à polariser la motivation des personnes à qui elle sera proposée. En clair, vous augmentez vos chances d’avoir des avis plus tranchés, mais aussi des collaborations plus sincères et engagées. C’est particulièrement vrai lorsque la personne que vous avez en face de vous est un inconnu. Il vaut mieux que l’idée lui plaise vraiment, car un projet cinématographique implique en règle générale une collaboration de long terme. C’est exactement comme un mariage, alors il vaut mieux être à peu près sûr de son coup ! 😀

Alors c’est bien beau tout ça, mais concrètement… comment construire un pitch ?

Avant tout, il me paraît important de comprendre que le pitch n’est pas une synthèse du film dans son ensemble, mais uniquement de l’idée principale. Le pitch a pour but de répondre à la question “De quoi ça parle ?”, et non de résumer l’ensemble de l’histoire. Je vous rappelle que l’objectif est de convaincre, de donner envie, pas de faire un bilan complet de ce que votre film raconte. En réalité, le pitch correspond davantage à la synthèse du premier acte de votre scénario. Si vous souhaitez écrire un pitch qui donne envie, je vous encourage à placer le conflit dramatique à la fin. L’idée est de pousser votre interlocuteur à vous demander “Et ensuite… qu’est-ce qui se passe ?”. Si on vous pose cette question, en théorie c’est plutôt bon signe 🙂

Un pitch doit généralement comporter au moins ces 3 éléments :

  1. Le contexte de l’histoire.
  2. Le personnage principal (ou “les personnages principaux”).
  3. La source du conflit dramatique central.

Comme mentionné précédemment, le genre peut aussi être perçu de manière plus ou moins évidente, mais ce n’est pas une nécessité absolue.

Je vous propose de reprendre le pitch de Vol au-dessus d’un nid de coucou et de l’analyser en essayant de voir comment ces 3 éléments s’intègrent dans sa construction.

Jack Nicholson rigole au visage du policier qui l'accompagne

“Un homme se fait interner pour échapper à la prison, suite à de multiples agressions et un viol qualifié sur une mineure. […]”

La première phrase sert uniquement à présenter le personnage principal et la situation initiale. Elle permet de poser immédiatement le contexte de l’histoire et de savoir à qui nous devons nous identifier dans cette histoire. On peut d’ailleurs relever deux premiers indices sur la caractérisation de ce personnage.

Tout d’abord, il se fait interner pour échapper à la prison. Cela sous-entend que le personnage entretient un rapport très particulier à la notion d’autorité. Il parvient à exploiter une faille du système judiciaire dans le but de contourner la sentence habituelle. Cet indice sur la caractérisation du personnage pose les bases de ce qui constituera le conflit dramatique central à l’intrigue. Le film raconte justement l’histoire d’un personnage qui mène une forme de révolution contre une autorité en place. Il paraît donc très pertinent d’intégrer dans sa personnalité un refus inhérent de respecter l’autorité de manière générale.

Un autre détail me paraît très important : le viol est qualifié. Cette première phrase aurait eut un impact très différent sur la caractérisation du personnage si le viol n’était que supposé. Il s’agit d’ailleurs d’un viol qualifié sur une mineure ! Autrement dit, un acte hautement répréhensible. Le fait que le viol soit qualifié créé une certaine ambiguïté dans la confiance que l’on peut accorder au personnage. Ce qui permet également de créer un cocktail vraiment percutant : Un personnage dont la bonne conduite est incertaine et qui sait comment contourner le système judiciaire, est placé au centre d’une histoire qui parle justement de l’autorité et de ses abus.

Il faut bien avouer qu’au niveau de la synergie narrative… ça se pose là ! 😀

Jack Nicholson assis avec les autres patients

“[…] Touché par la détresse et la solitude des patients de l’hôpital, […]”

La première partie de la seconde phrase du pitch, permet de mettre en place plusieurs nouveaux éléments. Avant tout, elle nous donne un nouvel indice sur la caractérisation du personnage en nous montrant que même s’il est accusé de multiples agressions et d’un viol sur une personne mineure, il n’est pas pour autant insensible à la détresse et à la solitude de ses pairs. Constat qui pose également les bases du moteur émotionnel du personnage principal. Ce passage du pitch nous explique clairement pourquoi le personnage sera déterminé à changer les choses. Enfin, cette partie du pitch met également en place de nouveaux éléments du contexte de l’histoire. On apprend que le personnage principal se retrouve dans un hôpital en compagnie de plusieurs autres patients dont il est assez proche pour se rendre compte de leur solitude et de leur détresse.

Jack Nicholson face à l'infirmière en chef

“[…] il s’oppose vite aux méthodes répressives de l’infirmière en chef et souhaite révolutionner ce petit monde.”

Cette dernière partie du pitch met clairement en place le conflit dramatique ainsi que l’antagoniste principal (l’infirmière en chef). Comme on l’a déjà mentionné précédemment, le pitch est avant tout une synthèse du premier acte de votre histoire. À la fin du premier acte on retrouve généralement l’incident déclencheur qui vient perturber l’équilibre de la situation initiale pour mettre en place le conflit dramatique central du récit. Le pitch de Vol au-dessus d’un nid de coucou n’échappe donc pas à cette règle et c’est même selon moi une très bonne chose. Cela permet justement de donner envie d’en savoir davantage, et donc de voir le film 😛 (ou de le produire s’il n’était pas déjà fait).

On retrouve donc bel et bien les 3 composants essentiels d’un pitch :

1. Le contexte de l’histoire : Un hôpital psychiatrique à l’époque contemporaine.

2. Le personnage principal : Un homme condamné pour agressions et viol sur mineur, qui a un problème inhérent avec la notion d’autorité mais qui n’hésite pas à contourner le système.

3. Le conflit dramatique : La volonté de s’opposer à l’autorité répressible de l’infirmière en chef, et de révolutionner le petit monde de l’hôpital psychiatrique.

Maintenant, c’est à vous de construire le pitch de votre prochain projet cinématographique ! 😀

Je ramasse les copies dans 7 secondes… 😛

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?