[ANALYSE DE SCÉNARIO] Star Wars – Épisode 6 : Le retour du Jedi.

 

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Bienvenue dans cette analyse du parcours initiatique de Luke Skywalker dans l’épisode 6 de la saga Star Wars. L’analyse qui suit est la quatrième partie du dossier consacré à l’étude du voyage du héros au sein de la saga. Si vous n’avez pas vu/lu la première partie, vous risquez peut-être de ne pas comprendre tout ce qui va suivre dans sa totalité. Avant de commencer, je vous encourage donc à visionner ou à lire l’introduction, dans laquelle vous trouverez toutes les clés de compréhension nécessaires.

Pour déterminer de manière plus ou moins objective la force du mythe de Star Wars, je vous ai donc proposé d’analyser la construction de nos héros : Luke, Anakin, Finn et Rey. Ceci en suivant les étapes narratives établies par Christopher Vogler sur la base des recherches de Campbell et de sa théorie du monomythe. Le but étant d’analyser la pertinence de l’utilisation de ces étapes et de mesurer la qualité de l’elixir. Autrement dit, l’enseignement reçu par chacun des héros, lors de leurs parcours initiatiques.
Nous comptabiliserons donc tous les enseignements positifs en bleu. Les enseignements erronés ou les utilisations non pertinentes des étapes ou des archétypes, seront comptabilisées en rouge.

Toutes les parties du dossier :

  1. Introduction : Monomythe et voyage du héros.
  2. Le voyage de Luke dans l’épisode 4 : Un nouvel espoir.
  3. Le voyage de Luke dans l’épisode 5 : L’Empire contre-attaque.
  4. Le voyage de Luke dans l’épisode 6 : Le retour du Jedi.
  5. Le voyage de Anakin dans l’épisode 1 : La menace fantôme.
  6. Le voyage de Anakin dans l’épisode 2 : L’attaque des clones. (à paraître bientôt)
  7. Le voyage de Anakin dans l’épisode 3 : La revanche des Sith. (à paraître bientôt)
  8. Star Wars – Le réveil de la Force : suite respectueuse ou haute trahison ? (à paraître bientôt)



1. Le monde ordinaire

L’épisode 6 commence avant tout par résoudre les questions laissées en suspens dans l’épisode précédent. Il s’agit donc de libérer Han Solo de son caisson cryogénique et par la même occasion, de l’emprise de Jabba. Luke se rend donc chez ce dernier. Notre héros semble plus serein dans ses actes, et bien moins téméraire que dans l’épisode 5. Les événements décrits dans cette étape se déroulent sur Tatooine, la planète d’origine de Luke. Celle qui constituait son ancien monde ordinaire. Mais notre héros ne revient pas sur sa planète d’origine pour retourner dans son ancien chez soi. Il revient pour retrouver son nouveau chez soi : ses amis.
Les conflits et les situations périlleuses constituent donc désormais la normalité de notre héros. Il se montre d’ailleurs légèrement arrogant lorsqu’il se retrouve face à Jabba. Ce qui lui vaut un aller simple dans l’enclos du Rancor. Notre héros semble oublier une leçon essentielle que Obi-Wan lui transmet dans l’épisode 4 et qui a bien faillit lui coûter très cher dans l’épisode 5 : ne jamais se montrer trop confiant lorsqu’on aborde un territoire inconnu.
Luke parvient finalement à vaincre le Rancor en refermant la porte de son enclos sur lui.
Une fois de plus, la force de l’esprit triomphe sur la force brute.
Luke et ses amis sont donc fait prisonniers par Jabba. Ce dernier les emmène en plein désert pour qu’ils y vivent leurs dernières heures. Mais Luke a prévu un plan d’évasion. R2-D2 détient son sabre laser et est prêt à lui envoyer à son signal. Luke menace une nouvelle fois Jabba en lui assurant que c’est sa dernière chance. Donc, le coup de la trappe ne lui a pas suffit à comprendre que l’arrogance ne paie pas. Voilà donc le premier point d’élixir rouge de la trilogie, car cette nouvelle démonstration d’arrogance n’empêchera pas à Luke et ses amis de s’en sortir sains et saufs. À quoi bon transmettre un enseignement à notre héros, si c’est pour finalement prouver par A + B, qu’il peut s’en passer ?
Han solo ne manque pas de remercier Luke et de lui rappeler que désormais c’est lui qui lui en doit une. L’équité est la base d’une amitié solide.
Luke décide de se séparer provisoirement de ses amis. Il se dirige une nouvelle fois vers le système de Dagobah pour rendre visite à Yoda.

2. Rencontre avec le premier mentor : Yoda.

Luke respecte désormais Yoda comme il se doit. Ce dernier lui donne les dernières clés de son enseignement. Il lui rappelle qu’un jour notre héros sera vieux et fatigué comme lui et que c’est normal, car c’est l’ordre naturel des choses. Le temps passe pour tout le monde. Personne ne fait exception à cette règle, alors autant l’accepter le plus tôt possible.
Luke dit à Yoda qu’il est venu pour terminer son apprentissage, mais Yoda lui affirme qu’il sait déjà tout ce qu’il a besoin de savoir.

3. Appel de l’aventure.

Le mentor confirme ici à notre héros qu’il est enfin prêt, contrairement à ce qu’il croyait dans l’épisode précédent. C’est donc ici que l’appel de l’aventure se situe. Le mentor invite le héros à achever son parcours initiatique en franchissant une ultime épreuve. Pour devenir un Jedi, Luke doit encore franchir une dernière épreuve : affronter son père.
Yoda lui rappelle les bases fondamentales qui lui permettront de réussir cette épreuve :
Un Jedi tire ses pouvoirs de la Force.
La colère, la peur et l’agressivité mènent au côté obscur qui est un aller sans retour.
Ne pas sous-estimer les pouvoirs de l’empereur.
Le mentor explique aussi que la Force est puissante dans la famille Skywalker, et que la position de Luke implique aussi la transmission de son enseignement. Autrement dit, détenir un savoir ou un savoir-faire qui peut aider les autres, va de pair avec la responsabilité de le transmettre.
Avant de s’éteindre, Yoda lui révèle finalement que Luke n’est pas le seul Skywalker encore en vie…

4. Acceptation de l’appel et rencontre avec le second mentor : Obi-Wan.

Luke reste convaincu qu’il ne pourra pas y arriver seul. Il est encore réticent à l’idée de partir à l’aventure et le dit clairement à son compagnon R2-D2.
J’aimerais qu’on s’arrête quelques instants sur ce moment en particulier.
Dans l’épisode 4, Luke est un héros réticent à partir à l’aventure. Son choix se polarise lorsque son oncle et sa tante se font tuer par les troupes de l’Empire. Son mentor Obi-Wan le guide ensuite dans le monde extra ordinaire.
Dans l’épisode 5, Luke est un héros conscentant à partir à l’aventure. À tel point qu’il n’a même pas besoin de l’étape d’acceptation. Mais plus tard son nouveau mentor Yoda, tente justement de freiner son engouement pour l’aventure, en essayant de lui transmettre des valeurs comme la patience, le désir profond de faire les choses bien et le sens des priorités.
Dans l’épisode 6, Luke a déjà assimilé tout cet enseignement. Il est donc beaucoup plus conscient de ce qui l’attend s’il décide de partir à l’aventure pour affronter son père. Et parce que cette fois-ci il en est conscient, il en a peur ! Contrairement à l’épisode 5 où il se montrait justement beaucoup trop téméraire.
Le comportement de Luke dans l’épisode 6 met donc en avant un nouvel enseignement : celui qu’il ne suffit pas de croire qu’on est prêt pour le devenir. Il faut avant tout prendre conscience de ce qu’implique réellement la décision de s’engager.
Lorsque le héros a du mal à accepter l’appel de l’aventure, le mentor peut lui donner la motivation nécessaire. Il permet ainsi de polariser le choix du héros.
Dans l’épisode 6, c’est Obi-Wan qui joue ce rôle en apparaissant au moment où Luke exprime ses doutes à R2-D2.
Luke a peur parce qu’il se retrouve désormais tout seul face à l’inconnu. Mais Obi-Wan lui rappel que Yoda et lui-même sont toujours là pour le soutenir. Une réponse pouvant être interprétée de plusieurs manières. On peut comprendre ici que les esprits dématérialisés d’Obi-Wan et de Yoda l’accompagneront dans son épreuve. Mais on peut aussi comprendre de manière plus pragmatique, que Luke s’est désormais accompli au travers de leur enseignement, et qu’il n’a donc plus besoin d’être concrètement assisté de leur présence pour traverser cette dernière épreuve.
Obi-Wan transmet tout de même deux dernières leçons à Luke. Lorsque ce dernier lui demande pourquoi il lui a menti sur son père en lui disant que Vador l’avait tué, Obi-Wan tente de lui fait comprendre que beaucoup de vérités auxquelles nous nous accrochons, dépendent avant tout du point de vue que l’on veut bien porter sur elles. Cette histoire de point de vue permet de soulever la question de savoir si oui ou non, Vador a encore une part de bon en lui. Luke le croit, mais Obi-Wan reste convaincu qu’il n’est plus qu’une machine déshumanisée et torturée. Notre héros devra donc choisir entre accepter la vérité de son mentor, ou s’émanciper du point de vue de ce dernier pour défendre la vérité en laquelle il croit intimement.
La seconde leçon que transmet Obi-Wan a Luke, est d’enfouir ses émotions au plus profond de lui, pour éviter que l’empereur s’en serve contre lui. Ne jamais exposer ses faiblesses émotionnelles à une personne mal intentionnée. Un conseil qui se révèlera très utile pour la suite du voyage de notre héros.
Tout comme Yoda, Obi-Wan fait également prendre conscience à Luke qu’il incarne le dernier espoir de mettre fin au règne de l’empereur et de Vador sur la galaxie.
Lorsque Luke dit à Obi-Wan que Yoda lui a mentionné l’existence d’un autre Skywalker, Obi-Wan lui explique que c’est ça soeur. Luke comprends qu’il s’agit de Leia. Le choix de notre héros est fait. Il sait intérieurement qu’il n’a plus le choix : il est le seul à pouvoir affronter son père.

6. Passage du premier seuil

Luke retourne auprès de ses amis et les accompagne dans leur mission sur Endor pour les aider à détruire le bouclier de défense de l’Étoile de la Mort. Le passage du seuil entre monde ordinaire et monde extraordinaire, se concrétise ici par le passage du contrôle impérial. L’idée étant de passer incognito aux yeux de l’Empire en utilisant un de leur vaisseau, ainsi qu’un code d’accès dégoté par la rébellion.
Luke sent la présence de Vador à proximité. Vador ressent également la présence de Luke, mais donne tout de même l’ordre de laisser passer le vaisseau.
Le passage du premier seuil est donc un aller sans retour pour notre héros. Il n’a plus qu’une seule possibilité pour se sortir de son aventure : terminer sa quête.

7. Découverte du monde extraordinaire

Luke et ses amis arrivent donc sur la lune de Endor.
Ils se font des ennemis, franchissent de nouvelles épreuves et se font de nouveaux alliés.
Luke utilise la Force pour faire léviter C3PO et lui donner ainsi le statut de figure divine aux yeux des ewoks. Une fois de plus, la force de l’esprit triomphe.
Notre héros prend ensuite son courage à deux mains pour révéler à Leia qu’elle est sa soeur et que Vador est leur père à tous les deux. Luke demande d’ailleurs à Leia si elle se souvient de sa mère, car lui n’en a aucun souvenir. Notre héros est en quête de ses propres racines. On revient donc ici sur la thématique des liens familiaux chère à George Lucas.

8. Accès au cœur de la caverne

Luke se décide à passer son épreuve ultime. Il se livre de lui-même à son père. Une discussion s’engage entre les deux personnages. Chacun veut convaincre l’autre de le rejoindre de son côté de la Force.
Une chose intéressante à noter dans cet échange, c’est que Vador et Luke défendent chacun leur propre vérité. Luke met d’ailleurs son père face à la réalité de ses actes. Il lui dit qu’il est convaincu qu’il y a encore du bon en lui, et que c’est la raison pour laquelle Vador n’a pas pu le tuer lors de leur premier duel dans l’épisode 5. Un argument qui tend à perturber Vador à tel point qu’il change de sujet. L’identité d’un individu se défini donc davantage par ce qu’il fait, qu’à travers ce qu’il dit.
Luke déclare ensuite, que c’est parce qu’il reste encore du bon en lui, que Vador ne le livrera pas à l’empereur. En disant cela, notre héros commet une erreur de jugement. Même si les actes d’une personne définissent en grande partie son identité, il ne faut jamais prétendre pouvoir les anticiper à sa place. En l’occurence, Vador lui explique que Luke sous estime le côté obscur. Il doit obeïr à son maître, et considère ne pas avoir le choix à ce niveau-là.
Luke fait donc une nouvelle fois preuve d’un certain excès de confiance et échoue en partie. Il parvient à faire douter son père en le mettant face à ses propres actes, mais pas non plus au point de le faire revenir du côté lumineux. L’empereur reste encore un obstacle majeur, qui empêche Luke de confirmer la vérité qu’il tente de défendre selon laquelle son père aurait encore du bon en lui.
Luke décide de mettre Vador face à l’inévitable en essayant de lui faire comprendre qu’il ne passera jamais du côté obscur et que de ce fait, il devra le tuer.
À ce moment-là, notre héros utilise l’enseignement de son mentor Obi-Wan à son avantage. Il demande à son père de chercher dans ce qu’il ressent afin d’accepter le fait qu’il ne pourra justement pas tuer son propre fils. Cette fois, Vador ne réfute pas totalement ce que dit Luke. Il admet simplement qu’il est déjà trop tard pour le sauver.
Vador décide donc de se laisser à lui, une seconde chance de ne pas avoir à tuer son propre fils, en le livrant à l’empereur qui saura certainement se montrer plus persuasif.
Mais ça, Vador ne le dit pas. Il le laisse sous-entendre en prétendant que l’empereur montrera à Luke… la véritable nature de la Force.
Mais, la vérité dépend encore une fois du point de vue que l’on porte sur elle.
Se mentir à soi-même, peut déformer notre point de vue sur la vérité, au point de prendre des décisions regrettables.

9. Épreuve suprême

L’épreuve suprême de l’épisode 6, se présente sous la forme d’une lente et progressive pression psychologique exercée sur notre héros par l’empereur lui-même.
Cette confrontation entre notre héros et son antagoniste ultime, se construit autour de la mise en opposition de leurs vérités respectives. Le but étant de savoir lequel des deux finira par avoir tort. Chacun essaie de mettre à mal les croyances de l’autre en exploitant un point faible précis. L’empereur exploite l’attachement et la confiance que notre héros voue à ses amis, tandis que de son côté, Luke affirme à l’empereur qu’il se montre beaucoup trop confiant.
Cette réponse peut d’ailleurs paraître assez étonnante de la part de Luke, puisque celui-ci se montre non seulement très sûr de lui sur le fait que l’empereur ne pourra pas faire fléchir sa volonté aussi facilement que celle de son père, mais aussi parce qu’au tout début du film lorsque notre héros était face à Jabba, il était justement dans la même position que l’empereur face à lui à cet instant. Souvenez-vous, il a payé son excès de confiance à l’égard de Jabba par un aller simple dans l’enclos du Rancor. Ce qui ne l’a d’ailleurs pas empêché de faire preuve une seconde fois d’une assurance fondée sur la certitude de sa supériorité.
Mais arrêtons-nous un instant et mettons les choses au clair. Je pense que nous sommes d’accord pour affirmer qu’il y a une différence fondamentale entre mettre sa confiance au service de son orgueil, et la mettre au service d’une conviction qui paraît juste. L’un mène à l’arrogance, l’autre à la détermination.
Lorsqu’au début du film Luke fait preuve d’un excès de confiance par rapport à Jabba, il met sa confiance au service de son orgueil. C’est pour cette raison qu’à ce moment-là, l’élixir de rouge méritait un point. Parce que notre Luke et ses amis finissent tout de même par se sortir sains et saufs de cette épreuve, sans que notre héros ait réellement retenu la leçon qu’il fallait tirer de son premier échec.
Mais lorsque Luke fait preuve de confiance par rapport à Vador et à l’empereur, il fonde cette confiance sur une conviction qui lui semble juste et qu’il souhaite défendre. Il n’a rien à prouver à part le fait qu’il reste un espoir de sauver son père. Il met donc sa confiance non pas au service de son orgueil, mais au service d’une conviction. Autrement dit, il choisi de croire sa propre vérité. C’est pour cette raison qu’à ce moment-là, l’élixir de Luke merite un point au compteur bleu. Parce qu’une conviction qui paraît profondément juste, mérite d’être défendue avec détermination. Même si celle-ci peut potentiellement mener à un échec.
L’empereur tente donc de mettre à mal les certitudes de Luke, et de le plier à sa volonté pour le faire basculer du côté obscur. Pour parvenir à ses fins, l’empereur tente de se servir des sentiments de Luke pour le tirer vers la peur, la colère et l’agressivité. Les principales caractéristiques du côté obscur. Notre héros fini par succomber. Prouvant d’une certaine manière la supériorité de l’empereur. Luke tente de tuer l’empereur avec son sabre, mais Vador s’y oppose. Si Luke veut ramener son père, il doit se débarasser de l’empereur sans pour autant sombrer dans la facilité du côté obscur. Mais pour pouvoir tuer l’empereur, il doit d’abord affronter son père. L’impasse est donc quasi totale. Il ne reste qu’un seul espoir, celui de convaincre son père de changer. Luke décide ainsi d’affirmer son choix de ne plus se battre contre Vador et passe de l’attaque à la défense. Il utilise alors la force de l’esprit plutôt que la force brute pour tenter de faire entendre raison à son père. Mais l’étau se reserre à nouveau lorsque Vador exploite les sentiments de Luke pour les retourner contre lui. Il parvient finalement à découvrir l’existence de sa soeur Leia, et déclare que lorsque Luke aura définitivement succombé au côté obscur, il sera d’autant plus facile de convertir également sa soeur. Luke cède à nouveau à l’agressivité et repasse à l’attaque. Père et fils s’affrontent dans un dernier duel et Luke l’emporte grâce à sa colère. L’empereur s’en réjouit, mais notre héros ne tarde pas à réaliser qu’il est en train de suivre le même chemin que son père. Appuyant ainsi l’idée qu’il faut apprendre de l’expérience de ses parents. Luke commence donc à s’émanciper de la figure paternelle. Il va même jusqu’à faire un “leap of faith”, un acte de foi, en jetant son sabre et en confirmant à l’empereur qu’il ne succombera définitivement jamais au côté obscur.
Mais en faisant cet acte de fois, Luke oublie un peu la recommandation de Yoda : ne jamais sous-estimer les pouvoirs de l’empereur. L’empereur sort ses griffes et décide de tuer notre héros devant son père. Mais…

10. La récompense

Comme l’avait perçu Luke, Vador ne supporte pas l’idée de voir son fils mourir. Après quelques secondes d’hésitation, il décider finalement de tuer l’empereur.
La récompense qu’offre Vador à Luke est claire. Non seulement il lui sauve la vie, mais il lui prouve surtout qu’il avait finalement raison depuis le début : il reste du bon en lui.
Dans la vie, il faut parfois avoir le courage de faire des actes de foi.

11. Le chemin du retour

Luke transporte son père jusqu’au vaisseau, alors que l’étoile de la Mort est en train de s’effondrer sur elle-même et que tout le monde évacue. Son père est encore littéralement, un fardeau pour notre héros.

12. Résurrection

Anakin exprime sa gratitude à son fils pour l’avoir sauvé et admet qu’il avait raison depuis le début : il y a effectivement encore du bon en lui. Luke peut donc se libérer de ce fardeau et pourra libérer aussi sa soeur. Notre héros est transformé de l’intérieur. Il est enfin prêt à se séparer définitivement de la figure paternelle pour vivre une vie paisible.

13. Le retour avec l’élixir

Luke achève son émancipation en offrant à son père une cérémonie funèbre digne de celle d’un Jedi. Le corps de Anakin brûle, pendant que la galaxie célèbre son retour à l’équilibre.

Avant d’essayer de dresser un bilan du voyage de Luke, j’aimerais qu’on se penche ensemble sur l’erreur de parcours de cet épisode.
Comme on l’a déjà mentionné, Luke se montre extrêmement confiant à deux reprises dans l’épisode 6. La première fois par rapport à Jabba, où il met sa confiance au service de son orgueil. La seconde face à l’empereur, où il met cette fois-ci sa confiance au service de sa détermination.
En définitive, même si notre héros fait preuve d’arrogance face à Jabba, le film tend à nous prouver à travers le personnage de l’empereur qu’un excès de confiance n’est jamais bon lorsqu’il sert avant tout l’orgueil de l’individu.
Néanmoins, même si le propos du film tend à confirmer cette idée, il est assez difficile de déterminer si notre héros a effectivement pris conscience de celle-ci. Ce n’est pas vraiment précisé, alors que Luke fait souvent preuve d’un excès de confiance en lui dans la trilogie originelle.
Dans l’épisode 4, il est persuadé que son expérience du terrain le place au dessus du conseil d’Obi-Wan, alors que les ennuis finissent par venir à lui dans la Cantina.
Dans l’épisode 5, il est convaincu que ses capacités suffiront à affronter les épreuves qui l’attendent. Mais la réalité fini par lui prouver le contraire.
Dans l’épisode 6, il se montre presque arrogant à l’égard de Jabba, et il va jusqu’à commettre un acte de fois en sous estimant les pouvoirs de l’empereur.
Ce constat m’amène à émettre une hypothèse légèrement hors sujet par rapport à l’ensemble de ce dossier, mais qui me paraît pourtant intéressante à relever.
Pour qu’un personnage évolue en mal, il suffit bien souvent d’exploiter une faille de sa personnalité. Anakin a sombré du côté obscur, justement parce que sa personnalité était fragile. La peur de perdre Padmé l’a conduit très rapidement à sa perte.
Alors l’hypothèse est la suivante…
Et si l’excès de confiance de Luke était la cause fondamentale de son exil dans l’épisode 7 ?
Je n’ai pas fait ce dossier pour émettre des hypothèses sur la nouvelle trilogie initiée par Disney. Mais il faut bien avouer que s’il fallait chercher un point faible au personnage de Luke, celui de l’excès de confiance en lui serait particulièrement raccord avec le personnage de la trilogie originelle.

Quoiqu’il en soit, on peut constater que la trilogie originelle fait assez peu d’erreurs par rapport à la pertinence et la force du mythe qu’elle met en place.

Si on enlève les idées et les valeurs en double, on obtient un score de 42 bleu et 1 rouge
Mais au-delà du score, on peut surtout noter que le parcours initiatique de Luke se construit de manière cohérente autour d’un certain nombre de leçons universelles qui, pour certaines se répondent même d’un film à l’autre et, on le verra par la suite, d’une trilogie à une autre.

Au cours de son voyage, Luke apprendra donc assez tôt à s’émanciper de son premier mentor, pour finalement revenir à sa formation de Jedi à l’aide de son second mentor. Il apprendra à reconsidérer sa vision de l’environnement qui l’entoure, à devenir patient, à se recentrer sur lui-même et sur l’instant présent, à privilégier la force de l’esprit sur la force brute, à accepter sa part d’ombre pour mieux la maîtriser par la suite, et à ne pas avoir une peur inconsidérée de l’échec. Il mettra sa confiance au service d’une conviction personnelle profonde et rendra possible la construction de son propre apprentissage.
Luke s’autorisera finalement à faire un acte de foi devant la plus grande menace qui plâne sur sa famille : l’empereur. Une décision qui permettra la rédemption de son père et la libération de notre héros et de sa soeur.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?