[ANALYSE DE SCÉNARIO] Star Wars – Épisode 1 : La menace fantôme.

 

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Bienvenue dans cette analyse du parcours initiatique de Anakin Skywalker dans l’épisode 1 de la saga Star Wars. L’analyse qui suit est la quatrième partie du dossier consacré à l’étude du voyage du héros au sein de la saga. Si vous n’avez pas vu/lu la première partie, vous risquez peut-être de ne pas comprendre tout ce qui va suivre dans sa totalité. Avant de commencer, je vous encourage donc à visionner ou à lire ou à visionner l’introduction, dans laquelle vous trouverez toutes les clés de compréhension nécessaires.

Pour déterminer de manière plus ou moins objective la force du mythe de Star Wars, je vous ai donc proposé d’analyser la construction de nos héros : Luke, Anakin, Finn et Rey. Ceci en suivant les étapes narratives établies par Christopher Vogler sur la base des recherches de Campbell et de sa théorie du monomythe. Le but étant d’analyser la pertinence de l’utilisation de ces étapes et de mesurer la qualité de l’elixir. Autrement dit, l’enseignement reçu par chacun des héros, lors de leurs parcours initiatiques.
Nous comptabiliserons donc tous les enseignements positifs en bleu. Les enseignements erronés ou les utilisations non pertinentes des étapes ou des archétypes, seront comptabilisées en rouge.

Toutes les parties du dossier :

  1. Introduction : Monomythe et voyage du héros.
  2. Le voyage de Luke dans l’épisode 4 : Un nouvel espoir.
  3. Le voyage de Luke dans l’épisode 5 : L’Empire contre-attaque.
  4. Le voyage de Luke dans l’épisode 6 : Le retour du Jedi.
  5. Le voyage de Anakin dans l’épisode 1 : La menace fantôme.
  6. Le voyage de Anakin dans l’épisode 2 : L’attaque des clones. (à paraître bientôt)
  7. Le voyage de Anakin dans l’épisode 3 : La revanche des Sith. (à paraître bientôt)
  8. Star Wars – Le réveil de la Force : suite respectueuse ou haute trahison ? (à paraître bientôt)



Bienvenue dans cette nouvelle analyse du voyage du héros au sein de la saga Star Wars.

Dans la toute première partie de ce dossier, nous avons pu revenir ensemble sur le principe du monomythe de Joseph Campbell, ainsi que sur les étapes qui constituent le voyage du héros établi par Christopher Vogler. Si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, je vous encourage vivement à le faire dès maintenant. Elle vous permettra de comprendre clairement toutes les analyses des parcours initiatiques de Luke, Anakin, Finn et Rey.

Les trois vidéos précédentes se penchaient sur le parcours initiatique de Luke dans les épisodes 4, 5 et 6 qui constituent la trilogie originelle. Nous avons pu faire ensemble un premier bilan des leçons universelles qu’elle met en place et de la construction et de l’accomplissement de notre héros. Je vous propose maintenant d’aborder l’analyse du parcours de Anakin dans la prélogie sortie au cinéma entre 1999 et 2005. Si vous n’avez pas encore visionné les analyses dédiées au parcours de Luke, je vous encourage là aussi très vivement à le faire, car l’utilisation du voyage du héros dans la prélogie, est autrement plus complexe que dans la trilogie originelle. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont motivé à commencer par le voyage de Luke avant celui de Anakin. L’épisode 4 est lui-même un exemple d’application très rigoureuse du canevas de Christopher Vogler. Mais si vous avez suivi l’analyse du parcours de Luke dans sa totalité, vous avez pu remarquer que certaines variantes dans l’application du voyage du héros, apparaissent dès l’épisode 5.
Dans la prélogie, pas un seul épisode n’applique les principes du voyage du héros à la lettre. George Lucas a en effet décidé de plus ou moins s’en émanciper. Le voyage de Anakin ne se construit évidement pas de la même manière que celui de Luke, étant donné qu’il s’agit cette fois-ci d’un héros tragique. Néanmoins, nous allons également voir ensemble qu’il y a d’autres aspects intéressants à observer dans la construction de son parcours. Notamment au niveau de la mise en parallèle des deux premières trilogies.
Il est désormais devenu assez populaire que la prélogie a été conçue pour faire directement écho à la trilogie originelle. En posant un œil averti sur chacun des films, on peut ainsi assez facilement remarquer des parallèles visuels et narratifs entre les épisodes 1 et 4, entre les épisodes 2 et 5 et entre les épisodes 3 et 6.

Mais nous allons voir ensemble que le parcours initiatique de Anakin est lui aussi, conçu comme un reflet de celui de Luke. Certaines des étapes de leurs voyages respectifs se ressemblent en effet, sans pour autant signifier la même chose, ni impliquer les mêmes conséquences. L’utilisation de la fameuse unité nucléaire du mythe – séparation, initiation, retour – est elle-même adaptée pour amener notre héros vers une destinée tragique.

Contrairement à Luke, Anakin est un héros tragique. Il met en place malgré lui les clés essentielles qui le mèneront à sa perte. Le parcours de Anakin se construit justement sur l’idée que le héros réussi ses épreuves de manière illégitime. Il peut même être complètement soumis à la fatalité. L’enseignement que reçoit notre héros au cours de son voyage, est donc à considérer en gardant à l’esprit le principe cathartique de la tragédie. Nous spectateurs, ne voulons pas faire les mêmes erreurs que le héros. Y compris celle de ne pas suivre l’enseignement qui lui est transmis.

Étant donné qu’un exemple vaut toujours mieux qu’un long discours, je vous propose de commencer tout de suite, avec L’épisode 1 : La menace fantôme.

Avant de commencer l’analyse du voyage du héros dans cet épisode, il est important de préciser que au-delà de la dimension tragique que celui-ci comment à mettre en place, il se construit d’une manière assez particulière. Le personnage qui nous intéresse, c’est évidemment Anakin. Mais ce n’est pourtant pas celui qui prend les décisions et qui fait évoluer l’intrigue. C’est Qui-Gon Jinn qui a ce rôle, même si ce personnage n’évolue que très peu. Ensuite il y a Obi-Wan, qui termine sa formation Jedi et qui, lui aussi, évolue finalement assez peu. Enfin, Padmé également est un personnage central du film. Personnage qui peut même tout-à-fait être considéré comme l’un des héros du film. Elle vit une phase de séparation avec son monde ordinaire en répondant à l’appel de l’aventure. Elle traverse ensuite une phase d’initiation qui l’amènera à se faire des alliés, des ennemis et à combattre aux côtés de ses hommes, pour enfin revenir dans son monde ordinaire avec son élixir, lui permettant de rétablir la paix entre son peuple et les Gungans. Ce qui peut être assez perturbant dans l’épisode 1, c’est qu’au final, le seul personnage qui n’est jamais réellement pleinement conscient de ses décisions et de leurs conséquences, c’est justement le héros de la prélogie : Anakin. Dans l’épisode 1, Anakin ne prend jamais une seule de ses décisions en mesurant les conséquences qu’elle peuvent avoir. Constat qui paraît tout-à-fait logique, puisqu’il n’est encore qu’un enfant. Les enjeux de l’intrigue principale le dépassent donc complètement. C’est la première différence essentielle que l’on peut noter entre Anakin et Luke. Ils deviennent tous les deux des héros plus ou moins malgré eux, mais contrairement à Anakin, Luke prend graduellement conscience de ses responsabilités. Anakin se laisse porté par la chance – on peut même dire par la Force – sans jamais pleinement réaliser l’impact de ses décisions et de ses actes. Certaines des décisions majeures concernant son propre avenir, sont même prises complètement en dehors de sa volonté. Bref, je vous propose d’analyser tout ça en détail…

1. Le monde ordinaire

Notre héros est un jeune esclave qui vit sur la planète Tatooine, une planète hors de portée de l’influence de la République et de ses lois. Sa mère a perdu leur liberté à tous les deux en pariant sur une course de podracers. Ils doivent désormais se débrouiller par eux-mêmes pour survivre. Tout comme son fils bien plus tard, Anakin rêve de quitter sa planète pour devenir pilote. Il fait d’ailleurs déjà preuve de certaines aptitudes qui sont habituellement inaccessibles pour les humains. On apprendra assez rapidement que sa sensibilité à la Force joue un rôle majeur à ce niveau-là.

2. Appel de l’aventure.

Un jour, Anakin fait la rencontre de Padmé, Qui-Gon et Jar-Jar. Du point de vue de Anakin, ce sont avant tout les clients de son maître Watoo. Ils recherchent des pièces pour pouvoir réparer leur vaisseau et quitter la planète. Cette première rencontre sert avant tout à mettre en place l’attachement de Anakin envers Padmé. Le véritable incident déclencheur qui perturbe l’équilibre du monde de Anakin, c’est le conflit entre Jar-Jar et Sebulba. À celui-ci vient s’ajouter l’arrivée d’une tempête de sable. L’éducation de Anakin est tournée vers l’altruisme. Il n’hésite donc pas à venir en aide à Qui-Gon et ses compagnons en leur proposant le gîte et le couvert. Il est important de noter que Qui-Gon n’assure pas encore le rôle du mentor à ce stade de l’histoire. Le premier véritable mentor d’Anakin, c’est évidemment sa mère, qui lui répète apparemment assez régulièrement que l’univers se porterait mieux si plus de gens s’entraidaient.

3. La rencontre avec le mentor.

Contrairement à Luke qui est trompé par l’apparence de Obi-Wan dans l’épisode 4 et celle de Yoda dans l’épisode 5, Anakin découvre de lui-même que Qui-Gon est un Jedi. Anakin fait donc preuve de davantage de discernement, et il démontre également qu’il sait tout-à-fait mentir si le mensonge présente la meilleure solution pour résoudre une situation. On peut expliquer sa capacité de discernement par le fait qu’il ne soit encore qu’un enfant, et surtout par le fait qu’il soit davantage amener à se débrouiller dans un environnement hostile où toute personne peut cacher des choses.
L’altruisme et l’honneteté sont donc essentiels, mais pas non plus envers n’importe qui.
Lorsque Anakin demande à Qui-Gon s’il est venu pour les libérer, Qui-Gon lui répond que non mais Anakin s’obstine à croire que c’est le cas. Sinon pourquoi serait il ici ?
Pour moi il y a deux manières d’interpréter cette réponse. On peut comprendre que Anakin montre déjà naturellement une confiance envers les événements, et donc indirectement envers la Force. Un état d’esprit qui se rapproche davantage du côté lumineux. Mais on peut aussi comprendre à travers cette réponse que Anakin ramène tous les événements à sa propre condition. Ce qui en soi, présente un état d’esprit plus proche du côté obscur que du côté lumineux. Cette réponse de la part de notre héros créé donc pour ma part une certaine ambiguïté par rapport à la caractérisation du personnage. Une ambiguïté certainement voulue. Quoiqu’il en soit, cette réponse éveille l’attention de Qui-Gon à l’égard de notre héros. C’est à partir de ce moment que Qui-Gon devient son mentor. Il admet sa capacité de discernement et lui révèle finalement sa véritable identité, ainsi que les tenants et les aboutissants de leur situation. Ils ont besoin de réparer leur vaisseau pour quitter la planète. (acte de confiance)

4. Acceptation de l’appel.

C’est là que le voyage du héros se complique un peu…
Dans l’épisode 4, Luke polarise son choix de partir à l’aventure au moment où il découvre que les soldats de l’Empire ont tué son oncle et sa tante. Le héros prend donc bien conscience de la portée de son choix et de ce qu’il peut potentiellement impliquer. S’il décide de suivre Obi-Wan, il doit accepter l’idée de se séparer définitivement de son monde ordinaire et de s’engager dans une voie incertaine. Une étape essentielle au voyage du héros, car elle fait directement écho à la peur de l’inconnu que tout individu peut être amené à ressentir au cours de son existence. Particulièrement lorsqu’il s’agit de faire le premier pas vers l’inconnu.
Dans l’épisode 1, l’acceptation de l’appel se décompose en plusieurs étapes. Cette décomposition a une utilité bien spécifique, puisqu’elle pousse Anakin à devenir un type de héros bien différent de Luke. Un héros dont le choix ne se polarise pas sur une prise de conscience précise des responsabilités que ce choix implique. Anakin est avant tout consentant à l’idée de venir en aide à Qui-Gon et à ses compagnons, pour que ces derniers puissent quitter la planète et accomplir leur mission. Au moment où notre héros prend la décision de s’engager, il ignore encore que sa sensibilité à la Force fait de lui un individu spécial. Dans un premier temps, Qui-Gon met seulement en jeu le vaisseau de la princesse contre les pièces nécessaires à sa réparation, ni plus ni moins. Il n’est pas encore question de parier la libération de Anakin ou de sa mère. L’altruisme naturel de Anakin et son engouement pour la course de podracers, font donc de lui un héros consentant à l’idée d’accepter l’appel l’aventure qui se présente à lui. Mais les conséquences de sa réussite sortent du cadre de sa volonté première. Alors que notre héros s’est déjà engagé dans la course de podracers, Qui-Gon décide de doubler la mise. Il met en jeu le podracer de Anakin en continuant à prétendre qu’il s’agit du sien, et triche avec la chance, pour obtenir la libération de notre héros plutôt que celle de sa mère. On ne saura jamais sur quelle couleur le dé de Watto serait tombé, si Qui-Gon n’avait pas fait usage de la Force. Mais au-delà de ce constat, les enjeux de la réussite de Anakin lors de la course de la Bunta, changent radicalement, et ce, indépendamment de sa volonté. Anakin n’apprendra sa libération qu’après avoir terminé la course.
C’est un peu comme si dans l’épisode 4, Obi-Wan avait poussé Luke à vendre son speeder au spatioport de Mos Eisley, pour lui révéler une fois le speeder vendu, que son oncle et sa tante ont été tués par l’Empire. Luke se serait alors partiellement engagé dans son aventure, sans avoir eut tous les éléments nécessaires pour mesurer les responsabilités de son choix.
Peut on dire pour autant que Qui-Gon manipule Anakin ? Pas vraiment… Peut-on dire que Yoda et Obi-Wan manipulent Luke en lui cachant la vérité sur son propre père ? Pas vraiment non plus.
On revient en fait ici sur l’idée qu’un mentor ne doit pas nécessairement dire toute la vérité à son élève, mais ce qu’il a besoin d’entendre pour évoluer dans la bonne direction. En effet, Qui-Gon ne souhaite à priori éviter de faire reposer trop de responsabilités sur les épaules de Anakin, pour qu’il conserve son calme et sa concentration pendant la course. Mais à cette idée vient se combiner celle que même si les aptitudes et les actes d’une personne définissent en grande partie son identité, il est toujours risqué de présumer pouvoir anticiper son avenir à sa place. Dans le cas de l’épisode 1, Qui-Gon accorde une confiance bien trop importante à l’égard de Anakin et de son avenir. Il se permet donc de manipuler non pas directement le héros, mais plutôt sa destinée. On peut dire que Qui-Gon surprotège Anakin, en lui accordant une légitimité qu’il n’aurait pas forcément eut sans son aide. Il lui ouvre la voie pour accéder au monde extraordinaire, sans même lui dire. Anakin, quant à lui, voit la situation comme un jeu, en négligeant même un peu trop l’inquiétude de sa mère par rapport à la course. C’est donc la décision du mentor, et non pas celle du héros, qui pose la première base de sa tragédie. Par ses actes Qui-Gon laisse également place à un élément qui poursuivra notre héros durant toute son existence et qui le mènera à sa perte : la dissonance cognitive entre ses actes et ses responsabilités. Un élément très important pour comprendre le parcours initiatique de Anakin dans la prélogie ! Dans l’épisode 6, c’est d’ailleurs la prise de conscience de ses responsabilités de père, qui permet à notre héros d’accepter la réalité de ses erreurs passées et d’obtenir finalement sa rédemption.

5. Le passage du premier seuil.

Un point narratif me paraît d’ailleurs intéressant à relever ici. La surenchère de Qui-Gon sur le pari qu’il tient à Watto, fait directement écho à la décision d’Obi-Wan dans l’épisode 4, de faire à Han Solo une promesse financière au-delà de ses attentes. L’idée qu’il est nécessaire de faire feu de tout bois dans les situations les plus délicates, leur permet ainsi de franchir le premier seuil et de quitter le monde ordinaire. Dans le cas de l’épisode 1, la situation est légèrement différente. La surenchère de Qui-Gon aide effectivement le héros à franchir le premier seuil de son aventure. Comme dans l’épisode 4, c’est sur le héros que repose l’issue du passage du premier seuil. Luke peut tout-à-fait décider de ne pas vendre son speeder pour payer Han Solo, et Anakin peut très bien ne pas gagner la course. Mais contrairement à Luke qui a la pleine maîtrise d’un choix aux conséquences quasi certaines, Anakin doit passer une épreuve majeure, aux conséquences incertaines et indépendantes de sa volonté. Des responsabilités qui le dépassent, dépendent de sa réussite. La caractéristique fondamentale du héros tragique.
Le premier gardien du seuil, c’est donc Watto. Il s’agit non seulement pour Anakin de gagner la course pour aider Qui-Gon et ses compagnons, mais aussi de gagner le pari de sa libération, même s’il ne le sait pas encore.
Par extension, tous les concurrents de la course sont eux aussi des gardiens du seuil.
Avant la course, Qui-Gon transmet à notre héros son tout premier enseignement. Ne pas oublier de se concentrer sur le moment présent. Il lui recommande de faire confiance à son instinct, et de laisser ses pensées de côté.
Anakin remporte finalement la course et gagne ainsi sa liberté sans en avoir conscience.

4. Acceptation de l’appel.

Anakin ramène l’argent gagné à sa mère. Qui-Gon lui apprend alors qu’il n’est plus esclave et qu’il est libre de venir avec lui s’il souhaite réaliser son rêve de devenir un Jedi. Le mentor de notre héros le met tout de même en garde sur la difficulté de la vie d’un Jedi. Mais Anakin n’a qu’une chose en tête, partir avec Qui-Gon dans son vaisseau spatial. Il choisi donc de le suivre, mais réalise dans la foulée que sa mère n’a pas été libérée et que son choix de partir, implique de devoir se séparer d’elle.
C’est précisément à ce moment-là que la prélogie met en avant pour la première fois dans le parcours de Anakin, la différence fondamentale entre l’amour inconditionnel, et l’attachement émotionnel. La mère de Anakin lui voue un amour inconditionnel. Elle n’aime pas l’idée qu’il s’en aille, mais l’accepte, car elle sait que Qui-Gon lui offre la chance de réaliser ses rêves. Anakin, quant à lui, n’accepte pas l’idée de devoir se séparer de sa mère. Notre héros ne souhaite pas que les choses changent, mais sa mère l’invite à lâcher prise, en acceptant l’idée que le changement fait partie de la vie, et que personne ne peut le stopper, pas plus qu’on ne peut empêcher le soleil de se lever. Elle tente de lui faire comprendre qu’il est temps pour lui de suivre son propre chemin, indépendamment du sien et à se tourner vers l’avenir. Ne pas se focaliser sur ce que l’on peut perdre, mais sur ce que l’on peut accomplir. Mais Anakin fait la promesse à sa mère qu’il reviendra un jour pour la libérer. Un acte très important qui, comme on le sait tous, aura de sérieuses répercutions sur l’avenir de notre héros. En faisant cette promesse, Anakin prouve en réalité qu’il n’accepte pas tout-à-fait sa séparation avec le monde ordinaire. Il échoue donc intérieurement à concrétiser la première phase de son rite initiatique, la séparation.

6. Découverte du monde extraordinaire.

Dark Maul joue le rôle d’un nouveau gardien du seuil qui est rapidement déjoué, encore une fois, à l’aide de son mentor. Anakin demande ce qu’ils peuvent faire par rapport à cette nouvelle menace et Qui-Gon lui répond simplement, qu’ils peuvent faire preuve de patience.
Anakin fini donc par quitter son monde ordinaire. Lui et Padmé se confient l’un à l’autre et commencent à tisser une relation.
Notre héros est amené à découvrir de nouvelles planètes comme Coruscant et Naboo, et à rencontrer certains personnages qui joueront plus tard un rôle clé dans son avenir, comme le futur chancelier Palpatine et bien entendu, les membres du conseil Jedi.
Ces derniers acceptent donc de recevoir Anakin afin de tester sa sensibilité à la Force et son état émotionnel. Anakin passe ainsi sa première épreuve au sein du monde extraordinaire. Il réussi parfaitement le tests de ses aptitudes, mais échoue celui de ses sentiments. Les membres du conseil perçoivent la peur que ressent Anakin de perdre sa mère. Windu l’invite à prendre pleinement conscience de ses pensées, pour éviter que celles-ci ne le trahissent. Yoda lui explique quant à lui qu’il faut se méfier de la peur, car elle représente le premier pas vers le côté obscur. La peur à laquelle fait référence Yoda ici, est celle relative à l’attachement à un être cher. En mettant en garde Anakin contre la peur, Yoda tend à lui rappeler indirectement l’enseignement de sa mère. Il est temps pour notre héros d’accepter de lâcher prise et de se tourner vers l’avenir, plutôt que de s’accrocher au passé. Qui-Gon tente de forcer la décision du conseil, mais la décision de former ou non Anakin, est laissée en suspens. Anakin est jugé trop âgé et Qui-Gon ne peut avoir plus d’un apprenti. Le code l’interdit.
Qui-Gon explique à Anakin qu’il n’a pas l’autorisation de le former et lui propose alors de l’observer avec attention. Il lui demande également de garder à l’esprit que son attention détermine sa réalité. Une leçon qui nous renvoi directement à l’idée évoquée par Obi-Wan dans l’épisode 6, que la vérité dépend avant tout du point de vue que l’on veut bien porter sur elle. Qui-Gon explique ensuite à Anakin ce que sont les midi-chloriens. Des organismes réciproquement profitables présents dans toute forme de vie.
Une fois arrivés sur Naboo, Anakin est spectateur de la négociation avec le peuple Gungan. La reine Amidala révèle sa véritable identité. Mettant en avant deux nouvelles leçons déjà présentes dans la trilogie originelle. Ne jamais se fier aux apparences, et ce que l’on recherche désespérément est souvent juste sous nos yeux. À cela vient s’ajouter l’idée que pour résoudre certaines situations, il est parfois nécessaire de mettre sa fierté de côté.

7. Accès au cœur de la caverne.

Anakin se retrouve au milieu d’un conflit. Il s’enferme dans le cockpit d’un vaisseau. Qui-Gon lui dit de rester où il est. Anakin applique ce que lui a récemment transmis son mentor à son avantage : ton attention détermine ta réalité. La vérité dépend du point de vue que l’on porte sur elle. Notre héros reste donc bien dans là où il est, dans le cockpit du vaisseau. En voulant aider les autres, il appuie par mégarde sur les commandes de l’autopilot. Il est donc attiré malgré lui au coeur de la caverne, exactement comme lorsque le faucon milenium est attiré par le champ magnétique de l’étoile de la mort dans l’épisode 4.

8. L’épreuve suprême.

Tout comme Luke dans l’épisode 4, Anakin réussi à détruire la station spatiale en l’endommageant de l’intérieur. À la différence de Luke, il s’agit ici de l’épreuve suprême et non de l’épreuve ultime. De la réussite de cette épreuve dépendent malgré tout les enjeux de l’intrigue principale. En détruisant la station, notre héros permet la libération de Naboo de l’emprise de la fédération du commerce. Mais pour Anakin, il s’agit toujours ni plus ni moins que d’un jeu. Il utilise ses compétences en pilotage et, par chance, parvient à toucher le point faible de la station. Il y a donc une nouvelle fois, une dissonance cognitive évidente entre les actes, et les responsabilités de notre héros.

9. La récompense.

Après la bataille de Naboo, vient la récompense de notre héros. Dans l’épisode 1, la récompense est assez discrète. Elle se présente sous la forme d’une reconnaissance furtive de la part de Palpatine à l’égard de Anakin. Il gagne malgré lui toute l’attention du nouveau chancelier et du futur empereur. On pourrait presque parler de récompense “empoisonnée”, puisque celle-ci se révélera d’une importance capitale dans la tragédie de notre héros.

10. La résurrection.

La résurrection de Anakin dans l’épisode 1, prolonge parfaitement la logique de son parcours. Le héros réussi ici son retour de manière quasi illégitime et indépendamment de sa propre volonté. L’étape de la résurrection se joue en fait au moment de la négociation entre Obi-Wan et Yoda, pour savoir si Anakin sera formé ou non aux arts Jedi. Pour comprendre en quoi cette résurrection est illégitime et sur quoi elle repose exactement, il faut revenir légèrement en arrière dans le récit. Lorsque Qui-Gon meurt, il fait promettre à Obi-Wan qu’il s’occupera de former Anakin comme il l’avait prévu. Yoda est fondamentalement contre, car il a peur de l’avenir de Anakin. Oui ! La peur est un sentiment du côté obscur, mais ce n’est pas parce qu’un Jedi ressent de la peur qu’il s’y abandonne forcément. Quoiqu’il en soit, Yoda fini tout de même par céder à la défiance de Qui-Gon qui transparaît au travers d’Obi-Wan au cours de leur échange. Anakin sera donc formé avant tout grâce à la promesse que Obi-Wan a faite à Qui-Gon avant sa mort.

11. Le retour avec l’élixir.

L’élixir de notre héros est donc volontairement “empoisonné”. Il ne le mérite pas réellement de part ses actes et très peu de part son enseignement. À cela s’ajoute le fait qu’il n’en a pas terminé avec les forces qui peuvent s’opposer à son accomplissement. Il garde encore en lui une attache émotionnelle très forte à l’égard de sa mère, et Padmé occupera ses rêves jusqu’à leurs retrouvailles quelques années plus tard. Deux démons intérieurs qui feront bientôt partie intégrante de sa part d’ombre et qui lui coûteront très cher dans la suite de son parcours initiatique.

Nous avons donc terminé avec le voyage de Anakin dans l’épisode 1. Avant de continuer je tiens tout de même à préciser que le score de cet épisode concerne exclusivement l’élixir de Anakin. Les leçons pouvant être tirées des parcours des autres personnages tels que Obi-Wan et Padmé n’ont évidement pas été comptabilisées. Mais nous aurons l’occasion de revenir sur cet épisode pour aborder d’autres aspects de celui-ci lorsqu’il s’agira de faire le bilan de la prélogie. En attendant, je vous propose de nous pencher dès maintenant sur la suite du parcours initiatique de Anakin dans l’épisode 2 : L’attaque des clones.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?