L’analyse filmique : comment peut-elle vous aider ?

Caméra dans une loupe

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Avez-vous déjà pratiqué l’analyse d’une oeuvre cinématographique ?

Vous en avez certainement déjà entendu parlé, mais on ne vous a peut-être jamais vraiment présenté cet exercice comme une activité très “sexy” 😀 Je pense notamment aux très (trop ?) nombreux cours théoriques des facultés de cinéma, qui proposent souvent d’analyser des films ou séries qui ne vous “parlent” pas forcément.

Et pourtant… Je vous assure qu’une démarche analytique est toujours extrêmement enrichissante ! Et j’entends bien vous convaincre de son utilité dans cet article qui s’adresse aussi bien aux cinéastes en herbe, qu’aux cinéphiles souhaitant mieux comprendre le cinéma.

Avant de définir ce qu’est une analyse filmique et quel est son intérêt véritable, il est essentiel de bien comprendre ce qu’elle n’est surtout pas !

L’analyse filmique, aussi appelée théorie du film ou filmologie (terme plus ancien), n’a fondamentalement rien à voir avec la critique. Le but d’une analyse n’est pas de porter un jugement sur l’oeuvre.

Bien entendu, une critique peut tout-à-fait adopter une démarche analytique dans le but d’appuyer son jugement. Pour ma part, je considère d’ailleurs que l’approche analytique est une nécessité propre à la critique de manière générale. S’il y a bien une chose qui m’agace, c’est d’entendre quelqu’un donner son avis sur une oeuvre en déclarant en substance “Je n’ai pas aimé,… donc c’est forcément mauvais !”…

À cela je réponds NON ! Juste NON !

Will Smith dit non dans le film Je suis une légende

J’ai moi-même été enfermé dans ce type de point de vue pendant assez longtemps, pour comprendre qu’il s’agit ni plus ni moins que d’un biais de jugement. Chacun est libre de ne pas aimer une oeuvre, mais pour prouver que celle-ci est effectivement ratée, il faut aller bien au-delà de son ressenti personnel. Cela suppose de mettre tous ses à priori de côté (qu’ils soient négatifs ou positifs) et d’appuyer son argumentation sur le désir honnête de mieux comprendre l’oeuvre.

À l’inverse, faire une analyse de film ne se résume pas à proposer une description stérile qui ne soutient aucune hypothèse. Il ne suffit pas de faire uniquement un inventaire des éléments qui constituent une oeuvre cinématographique (ou une partie de cette oeuvre). Il est nécessaire de donner un but précis à la démarche analytique. Même si le but d’une analyse n’est pas celui de porter un jugement de valeur, celle-ci doit avoir une finalité bien précise. Sinon elle n’a tout simplement aucun intérêt.

Faire vous-mêmes une analyse filmique peut vous apporter plusieurs bénéfices majeurs…

À commencer par celui de pouvoir conscientiser ce que vous ressentez devant une oeuvre cinématographique. Que vous soyez cinéphile ou cinéaste, ce premier avantage vaut de l’or ! Le cinéma comporte son propre langage qui s’adresse avant tout à nos émotions. En faisant une analyse filmique, vous vous donner l’opportunité de pouvoir mettre des mots sur les éléments et procédés cinématographiques qui vous poussent à ressentir ce que vous ressentez. En clair, cela vous permet de mieux comprendre comment le cinéma vous touche et à quel niveau. Au pire, cette prise de conscience peut faire de vous un spectateur actif qui comprend mieux ce qu’on lui propose. Au mieux, elle peut faire de vous un cinéaste qui sait être plus précis et plus personnel dans ses choix créatifs. Autrement dit, l’une des compétences les plus importantes d’un cinéaste ! Ce qui fait 50% de la réussite artistique de votre film, ce n’est pas la caméra que vous utilisez ou la puissance de votre logiciel de montage. C’est avant tout l’histoire que vous racontez et comment vous la racontez. Ce qui implique la plupart du temps de prendre une quantité importantes de décisions créatives entre le début et la fin de n’importe quel projet.

Jacques Audiard a d’ailleurs dit la chose suivante que je trouve très pertinente :

Jacques Audiard

“Un film s’autodétruit dans son propre processus de réalisation”
– Jacques Audiard –

Chaque nouvelle phase d’un projet cinématographique est une nouvelle réécriture.

Lorsqu’on occupe la place du chef d’orchestre, il vaut mieux comprendre le cinéma et le rapport que l’on entretient avec ce dernier. Ceci dans la perspective de justifier ses propres choix créatifs et de pouvoir les assumer jusqu’au bout 😉

Alors c’est bien beau tout ça, mais concrètement : une analyse filmique ça consiste en quoi ?

Comme mentionné précédemment, le cinéma possède un langage qui lui est propre et qui se construit par l’image et par le son. Autrement dit, par ce qui est montré et entendu. Faire une analyse purement filmique, consiste à extraire le discours d’une oeuvre en s’appuyant avant tout sur les éléments du langage cinématographique.

Mais attention ! Il y a selon moi deux grands pièges que vous devez absolument éviter…

Le premier piège est celui de l’extrapolation. Si vous êtes spectateur d’une oeuvre, vous pouvez évidemment percevoir un discours qui vous correspond dans cette oeuvre. Mais si vous comptez en faire une analyse, vous ne pouvez pas baser votre argumentation uniquement sur votre interprétation personnelle. Là est justement toute la difficulté de faire une analyse juste. Il faut tenter d’extraire le discours de l’oeuvre. C’est ce discours qui prime sur tous les autres discours pouvant être interprétés subjectivement.

Le second piège est celui du manque de contextualisation. Si vous souhaitez faire une analyse complète, vous ne pouvez pas non plus baser votre argumentation uniquement sur les éléments du langage cinématographique. Il vous faut aussi prendre en considération le contexte dans lequel l’oeuvre a été produite et diffusée.

Prenons un cas concret : Apocalypse Now.

Affiche de Apocalypse Now

La production a été cau-chemar-desque ! À tel point que le réalisateur Francis Ford Coppola a bien failli ne jamais finir le film. Ça n’est pas moins de 300 kilomètres de pellicule qui ont été tournés au total !! L’histoire qui nous est proposée est en réalité largement influencée par la phase de montage qui s’est étalée sur trois longues années !!! Il faut savoir que le montage d’un long métrage prend habituellement quelques mois lorsque tout va bien. Pour le cas de Apocalypse Now, on ne peut donc pas négliger ce paramètre de production ayant eut une influence majeure sur le résultat final.

Il en est de même pour le contexte de diffusion. Si un film sur le cauchemar de la guerre du Vietnam sortait aujourd’hui, il n’aurait jamais le même impact sur la société américaine, que le film de F.F. Coppola sorti en 1979 seulement quatre ans après la guerre.

Selon l’hypothèse de votre analyse filmique, il peut être nécessaire d’effectuer ce que l’on pourrait appeler une “analyse méta”, qui s’intéresse à tout ce qui entoure l’oeuvre. Gardez à l’esprit que le cinéma est le reflet de son époque. Une oeuvre s’inscrit toujours dans un contexte socio-historique. Si vous souhaitez défendre l’idée selon laquelle L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat est l’un des films les plus spectaculaires de l’histoire du cinéma, il est indispensable de replacer l’oeuvre dans son contexte historique. De la même manière, si vous souhaitez soutenir l’hypothèse selon laquelle le film Intouchables a eut un impact bénéfique sur les personnes handicapées, il est indispensable de considérer le contexte sociologique de sa sortie en salles.

Inoutchables Francois Cluzet et Omar Sy

Enfin, n’oubliez-pas qu’il existe des milliers d’analyses déjà faites qui peuvent vous inspirer et même vous aider à améliorer votre compréhension de certains concepts. Bon il ne faut pas pour autant faire du plagiat hein ! Je vous ai à l’œil… en fait non je peux pas surveiller tout le monde 🙂

Quoiqu’il en soit, vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de faire votre propre analyse s’il en existe déjà une quantité astronomique…

Une démarche active de recherche d’informations est au moins 10 fois plus enrichissante qu’une démarche passive de consultation. Si vous faites l’analyse d’une oeuvre, vous apprendrez bien plus de choses que les personnes qui consulteront votre analyse. Avant tout parce que le simple fait d’écrire donne un coup de boost à votre capacité de mémorisation. Mais aussi parce que les personnes qui consulteront votre analyse, auront finalement goûté à la partie émergée de « l’iceberg » des connaissances que vous aurez acquises pour structurer votre argumentation.

Ensuite, faire votre propre analyse vous permet de choisir non seulement les œuvres que vous souhaitez analyser, mais aussi et surtout l’angle que vous voulez adopter. Vous pouvez donc vous exercer à exprimer votre propre point de vue sur cette oeuvre. Un point de vue qui n’appartient qu’à vous et qui vous inspirera même lors du processus créatif de vos prochains projets cinématographiques 😛

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2017 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • Bien se préparer : équipe, matériel, logiciels, moyens disponibles.
  • Développer votre idée : pitch, synopsis, scénario, intention.
  • Organiser le tournage : repérages, découpage, plan de travail.
  • Tourner votre film : gérer l'équipe, diriger les comédiens.
  • Monter et sonoriser votre film : montage, couleurs, mixage.
  • Diffuser votre film : festivals, web, projection publique.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à cette formation est 100% gratuit !

  • 1 module théorique pour comprendre l'intérêt de la mise en forme.
  • 1 module pratique dans lequel je corrige un scénario avec vous.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).
  • 1 checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 module bonus dédié aux outils et logiciels d'écriture.
  • Ainsi que de nombreux conseils d'écriture complémentaires...

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?