La pré-production. Étape n°2 : Faire un bon scénario.

pre-production-faire-un-bon-scenario-2

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous souhaitez réaliser un film ?

Vous vous demandez sans doute, comment préparer et organiser la production d’un projet audiovisuel ou cinématographique.

Comme je vous l’ai déjà mentionné précédemment, l’organisation de votre production, constitue un critère fondamental de la réussite de vos films.

Et même de façon plus générale… dans le bon déroulement de votre parcours (idéalement : votre carrière) de cinéaste.

J’insistais notamment sur l’importance d’avoir un bon flux de production.

Je vous parlais en effet, de mes débuts – assez laborieux 🙂 – dans la création cinématographique, et de mon envie d’en faire qu’à ma tête sur la manière de faire un film.

Mais je me suis rendu compte que je n’avais pas encore approfondit le sujet de la pré-production, de façon complète.

Accrochez-vous à ce que vous pouvez !… 😀

Dans cette série de 7 articles, je vous propose de découvrir toutes les grandes étapes de la pré-production d’une œuvre cinématographique.

J’espère que ces étapes pourront vous guider dans la préparation de tous vos projets de fiction.

Du développement de l’idée… à la mise en production !


  1. Les enjeux et les objectifs de votre film.
  2. Le scénario.
  3. Le story-board.
  4. L’équipe technique.
  5. Le casting.
  6. Les repérages des lieux de tournage.
  7. La planification de la production.

2. Faire un bon scénario.

Le scénario est la base de votre film.

Généralement, tout part d’une idée. Celle-ci est ensuite développée à travers un processus de réflexion qui peut être collectif.

Cette étape est normalement appelée le développement.

À ce stade, nous ne sommes donc pas encore entrés réellement dans la pré-production. Il s’agit avant tout de trouver une idée, de la développer, et d’en faire un scénario.

Trois cas de figure peuvent se présenter…

Si vous souhaitez écrire vous-même le scénario, je vous encourage à consulter l’article que j’ai fais sur le sujet. J’espère que celui-ci vous aidera dans votre démarche.

Un scénario s’écrit toujours dans un style démonstratif et représentatif. Pensez la lecture du scénario comme un défilement de pellicule.

Si vous avez l’habitude (excellente) de noter toutes vos idées, faites attention à bien les utiliser de manière constructive. Notamment lorsqu’il s’agit d’idées très spécifiques (ex : une idée de plan, de dialogue, etc.). Développez d’abord un concept qui vous semble cohérent, avant d’y associer des idées spécifiques qui pourraient correspondre à ce concept.

Faites également attention à ne pas tomber dans la complaisance et de toujours écrire pour votre audience avant tout (en faisant appel à votre sensibilité, bien entendu).

Soyez conscients que si vous écrivez un scénario vous-même, vous aurez davantage de difficultés à prendre du recul par rapport à votre travail, lorsque vous devrez passer à la réalisation.

Vous pouvez aussi choisir de collaborer avec un scénariste.

Dans le cas d’une collaboration, vous n’aurez plus un statut d’auteur-réalisateur, qui écrit généralement davantage pour lui que pour de futurs lecteurs. Le scénario doit être avant tout un outil de communication, permettant l’échange des idées ou des point de vue.

Cela implique aussi que votre rôle se définira beaucoup plus à travers vos intentions de mise en scène, et votre sens de la réinterprétation des mots en images.

Il peut être plus facile de créer avec un certain recul, lorsque vous travaillez à partir de la matière première de quelqu’un d’autre.

Un scénariste sera aussi potentiellement plus qualifié que vous dans son domaine. Il saura sans doute mieux que vous, comment parvenir à créer un scénario qui répond à tous les critères du milieu professionnel. Ne serait-ce qu’au niveau du style d’écriture, un scénariste sera certainement beaucoup plus entraîné à écrire pour l’image. Et même si ce n’est pas le cas, votre collaboration permettra à chacun de se focaliser sur son domaine d’expertise.

Pensez aussi à officialiser la collaboration d’une manière ou d’une autre. Cela permettra en effet de structurer cette dernière et, entre autres, de définir clairement les responsabilités de chacun. Si vous ne posez pas des conditions concrètes dès le départ, vous prenez le risque que votre collaboration tourne au conflit, ou encore, que le travail soit peu à peu abandonné ( d’où l’intérêt de se fixer des objectifs précis ! Je sais, j’suis chiant 🙂 ).

La troisième possibilité envisageable, est l’acquisition d’un scénario déjà existant.

On pourrait penser que le fait de partir d’un scénario déjà existant, rend la tâche plus facile. Mais cette démarche présente aussi son lot d’inconvénients.

Comme dans une collaboration, il peut être délicat de trouver un scénario en adéquation avec vos ambitions et celle du scénariste. Aussi bien à l’échelle de l’œuvre qu’à celle de vos carrières respectives (cf. étape N°1).

De la même façon, vos intentions respectives doivent également pouvoir s’accorder (ex : Son histoire et votre mise en scène).

Enfin, l’accord que vous passerez avec le scénariste pour l’acquisition du scénario, déterminera votre liberté ou non à effectuer des modifications sur ce dernier. En règle générale, un scénario s’achète de façon ponctuelle. Dans le milieu professionnel, les scénaristes sont en effet payés à la commande (au scénario). À partir du moment où vous avez conclu l’acquisition d’un scénario, vous pouvez en théorie le modifier comme vous le désirez.

Si vous cherchez un scénariste ou un scénario en France, je vous recommande les plateformes suivantes :

Quelque soit la démarche choisie, vous devrez toujours mesurer les ambitions du scénario en fonction des objectifs de votre projet.

Si vous avez un budget limité, préférez construire une histoire réalisable avec ce que vous avez sous la main.

De la même manière, évitez les longs scénarios si vous n’estimez pas être en mesure de les mettre en image. Cela vous paraîtra sans doute difficile de transmettre l’ensemble de vos idées sur un format court. Mais l’exercice de réalisation sera d’autant plus abordable par la suite.

Lorsque votre scénario sera terminé, il est possible que vous ayez l’intention de le protéger légalement.

Pour cela, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site de la Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques (SACD) : www.sacd.fr

Toutes les démarches pour faire un dépôt y sont expliquées.

Bien entendu, un dépôt légal n’est pas toujours nécessaire. Il s’agit essentiellement d’officialiser l’existence du scénario aux yeux de la loi. Mais entre nous, je ne pense pas qu’il soit non plus très conseillé de tomber dans la paranoïa. 🙂

Bien !

Vous avez donc écrit ou co-écrit ou même acheté votre scénario. Vous avez fait un dépôt légal en bonne et due forme et maintenant vous aimeriez passer au fiiiiiiillllmmmm !!!! 😀

Pas si vite !

Avant tout, je tiens à vous préciser une dernière chose. En fait, le scénario est un outil assez paradoxal dans la production d’un film. On attend généralement avec impatience le moment où celui-ci sera enfin validé pour enfin passer à la suite. Sauf qu’un film est, par nature, voué à être modifié tout au long de sa création. Comme le dit si bien Jacques Audiard :

Un film est une oeuvre qui s’auto-détruit dans son propre processus de réalisation.
– Jacques Audiard –

Eh oui, vous allez très certainement devoir effectuer plusieurs modifications tout au long de la production, qui remettront sans doute en cause la validité de votre scénario actuel.

Dans ce sens, un scénario n’est en fait jamais vraiment validé… sauf lorsque le film est terminé !

Mais bon, admettons que vous pouvez considérer que votre scénario est prêt à être utilisé en production…

Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à effectuer le minutage de votre scénario, le dépouillement, ainsi que le découpage technique.

Et c’est en fait à ce moment-là que commence la véritable pré-production de votre film. Ces trois étapes, sont en effet essentielles à la préparation du tournage.

Le minutage du scénario permet d’évaluer la durée du futur film. Cette tâche est généralement prise en charge par la scripte ( oui c’est souvent une fille, mais il y a aussi des garçons hein ! 🙂 ).

Il existe une règle très simple et relativement universelle pour estimer la durée d’un film :

1 page de scénario = 1 minute de film.

Ce qui signifie qu’un film de 90 minutes, fera environ une centaine de pages.
Bien entendu, cela implique que votre scénario soit présenté de façon professionnelle.

Le dépouillement, consiste à faire l’inventaire de tous les objets et accessoires, qui seront nécessaires pour le tournage de chaque séquence.

Le découpage technique, consiste à découper le scénario en fonction des considérations techniques liées au tournage. Au sein d’une équipe, c’est habituellement l’assistant réalisateur qui a la responsabilité de faire le découpage technique.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose 2 vidéos gratuites.

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons ensemble les bases de l'écriture de scénario.
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je vous montre les outils et logiciels utilisés par les pros.

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)

Pour aller plus loin...

Vous souhaitez financer vos propres films ? Dans ce cas, ce qui suit est fait pour vous...

Pour vous remercier d'avoir lu cet article, j'ai décidé de vous offrir une formation complète.

Dans cette formation, je vous explique d'abord toute la structure d'un devis professionnel.
Et ce qu'il faut mettre dans chaque partie...

J'analyse ensuite en détail le principe essentiel de la valorisation des ressources.
Nous verrons ensemble, comment avoir une idée extrêmement précise des besoins financiers, humains et matériels d'un film. Ce principe est applicable à n'importe quel film !

Inclus dans le pack :

  • 2 modules de formation vidéo (37min) dans lesquels j'aborde avec vous la structure d'un devis professionnel et la valorisation des ressources d'un film. (+ versions audio)
  • 2 modèles de documents entièrement automatisés (devis et valorisation), que vous pouvez utiliser à l'infini pour tous vos projets.
  • 1 pack de templates, pour réaliser simplement vos jaquettes DVD et Bluray.

L’offre est encore disponible...

Entrez votre prénom et votre adresse mail juste en-dessous et recevez TOUT, tout de suite !

 

Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2016 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

L'accès privé à ce contenu est 100% gratuit !

  • 2 modules de formation vidéo (37min), sur le devis et la valorisation.
  • 2 modèles de documents automatisés, utilisables à l'infini !
  • 1 pack de templates, pour vos jaquettes DVD et Bluray.
  • Ainsi que des bonus exclusifs...

Se connecter

Oubli de mot de passe ?