Apprendre à mieux gérer les critiques de vos films. Règle n°4 : l’estime.

nicolas-cage-volte-face-miroir

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Si vous voulez vous lancer dans la création cinématographique, vous devez vous préparer à recevoir de nombreuses critiques à l’égard de vos différents projets. La critique peut parfois être difficile à recevoir.

Dans cette série de 4 articles, j’ai essayé de synthétiser tout ce que j’ai pu apprendre au fil de mon parcours, dans le but de vous proposer une liste de « règles ». J’espère que celles-ci vous aideront à mieux gérer les critiques que vous recevrez concernant vos films.

Voici la liste des liens pour accéder aux différents articles :

  1. Comprendre l’impact de la critique.
  2. Identifier l’intention de la critique.
  3. Mesurer l’autorité de la critique.
  4. Mettre à l’épreuve son estime.

J’espère aussi que ces règles vous aideront à identifier les bonnes et les mauvaises critiques…

4. Mettre à l’épreuve son estime.

L’estime de soi est un facteur extrêmement lié à la notion d’accomplissement personnel. Plus vous parvenez à accomplir des choses telles que vous les imaginez, plus vous avez la capacité de valoriser l’image que vous vous faites de votre personne.

Cela est valable dans tous les domaines de la vie. La création artistique ne fait évidemment pas exception à la règle.

Le problème avec la création cinématographique, c’est que le désir d’accomplir une oeuvre trop ambitieuse, peut très facilement se retourner contre l’auteur de celle-ci. Faire un film représente une entreprise plus ou moins difficile à prendre en charge selon les cas. En général, on peut assez rapidement se retrouver face à de nombreux obstacles liés à la créativité, à l’organisation, à la gestion des rapports humains, ou encore tout simplement à la technique.

La critique peut se montrer extrêmement dure. Dans certains cas, elle peut même faire complètement abstraction du chemin parcouru pour concrétiser un film. Et ça fait partie du jeu ! Il est donc essentiel pour vous d’exercer votre rapport à la critique pour apprendre à identifier les points qui peuvent réellement nourrir votre progression.

Dans les articles précédents, nous avons vu ensemble des points à comprendre et à analyser, qui peuvent déjà vous donner des pistes de réflexion pour appréhender la critique d’une personne extérieure. Et surtout, pour éviter de laisser à n’importe quelle critique le pouvoir d’atteindre votre confiance en vous.

Pour aller plus loin, il me semble judicieux de mettre régulièrement à l’épreuve l’estime que vous avez vis-à-vis de vous-mêmes et de vos créations.

L’autocritique est une pratique à ne pas négliger !

D’abord, elle vous permettra de mieux vous préparer aux avis extérieurs. L’autocritique vous obligera également à repousser continuellement vos limites. Vous devez être intransigeant envers vous-mêmes si vous souhaitez parvenir à obtenir de meilleurs résultats à chaque nouveau projet.

Mais là aussi il y a certains écueils dans lesquels il ne faut pas tomber.

L’autocritique peut également s’avérer dangereuse par rapport à la valeur que vous accordez à votre personne et à vos œuvres. L’idée n’est pas d’être le plus intransigeant possible envers votre travail. En réalité, il est essentiel de poser un « balisage » afin de guider votre jugement.

Premièrement, je vous conseille de vous fixer des objectifs précis et mesurables. Par exemple, vous pouvez choisir de vous focaliser sur l’écriture d’un format très court, ayant pour but de provoquer le rire de votre future audience. Vous faites le film et vous réalisez que la qualité d’image n’est pas vraiment au rendez-vous. Tant pis ! Vous ferez mieux la prochaine fois. Vous savez pertinemment que la concrétisation d’une image esthétique, ne faisait pas partie des objectifs à l’origine du projet.

Deuxièmement, faites attention au perfectionnisme. La notion de perfection est extrêmement subjective. Vous ne pourrez jamais considérer une de vos œuvres comme parfaite. Par expérience, je peux vous garantir qu’il n’est jamais bon de tomber dans l’obsession de vouloir faire quelque chose de parfait à tout prix. Regardez l’histoire du réalisateur Howard Hugues, mise en scène par Martin Scorsese dans le film Aviator. Il y a de quoi réfléchir longuement sur les conséquences que peut avoir une obsession excessive pour la perfection.

Enfin, gardez toujours à l’esprit que l’autocritique implique d’assumer pleinement la responsabilité de chacune de vos décisions. Lorsque vous commencez à rejeter la faute sur les autres… ce n’est jamais bon signe !

Tous ces principes correspondent évidemment à l’opinion que vous vous faites de votre personne et de vos oeuvres. Si vous apprenez à vous respecter, vous respecterez naturellement le travail des autres 😉

Ne vous blâmer pas et apprenez à comprendre l’essence des critiques que vous recevez.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose 2 vidéos gratuites.

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons ensemble les bases de l'écriture de scénario.
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je vous montre les outils et logiciels utilisés par les pros.

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)
1 commentaire
  1. Didier 9 mois ago

    C’est souvent au stade de la relecture que chaque nouveau projet met en lumière les éléments de dramaturgie acquis depuis le précédent et ceux qui doivent être travaillés. En combinant ce travail avec le visionnage de films sous l’angle du traitement narratif et les avis de personnes aguerris à l’analyse de scénarios nous fait progresser, éviter les nombreux pièges qui se présentent sur notre route dès le démarrage et acquérir des automatismes.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2016 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?