L’anatomie du scénario selon Pixar. Règle n°6 : Sortir de la zone de confort.

anatomie-du-scenario-pixar-storytelling-regle-6

VOTRE PREMIER COURT-METRAGE EN 5 SEMAINES

.

Vous avez une idée de scénario en tête, et vous aimeriez la concrétiser ?

La structure narrative vous intéresse, mais vous avez du mal à savoir comment enrichir votre histoire et maîtriser les notions dramaturgiques ?

Vous avez peut-être déjà lu des tonnes d’informations sur le sujet…

En réalité, vous cherchez simplement une synthèse de ce qui se fait de mieux en matière de storytelling.

Lorsque j’ai commencé à écrire les scénarios de mes premiers courts-métrages, c’était… hmm comment dire… intéressant 🙂

Je ne réalisais pas à quel point la structure et la dramaturgie pouvait m’influencer dans mes choix narratifs.

Et un jour je suis tombé par hasard sur les « 22 règles de storytelling selon Pixar »

Je me suis tout de suite dit : « Ok ! Ces gens-là seraient les premiers que j’écouterais, si je me lançais le défi insensé d’écrire le meilleur scénario du monde » (ouais rien que ça ! 😀 )

Mais à ce moment-là, je n’avais pas réalisé que ce que j’avais sous les yeux n’était qu’un bref aperçu de ces règles…

Un résumé extrêmement succinct, relayé sur de nombreux blogs et magazines que ne sont jamais vraiment intéressés de plus près à ces règles.

Notamment sur la bonne manière de les interpréter…

Avant de les publier à mon tour sur ce blog, j’ai d’abord essayé de remonter à la source.

C’est là que j’ai découvert que Stephan Vladimir Bugaj, ancien « Technical director » de chez Pixar (Les indestructibles, Cars et Wall-E), a écrit un livre entier pour revenir sur ces fameuses 22 règles.

Il tente notamment de clarifier les choses et d’y apporter une interprétation un peu plus juste.

Devant la richesse de cette nouvelle approche, je n’ai pas pu m’empêcher de contacter ce Stephan.

Je lui ai demandé si je pouvais en faire une traduction française officielle, et la publier sur mon blog.

Devinez ce qu’il a répondu… 🙂

Dans cette série de 22 articles, je vous propose de redécouvrir chacune des règles du storytelling selon Pixar, en adoptant un tout nouveau point de vue.

Note importante : La traduction qui suit est directement issue des propos de Stephan Vladimir Bugaj.
Le « Je » est donc celui de l’auteur à l’origine de l’œuvre.

Règle n°6 :

Identifiez les points forts de vos personnages.
Définissez leur zone de confort.
Ensuite, mettez-les en face de leurs points faibles.
Lancez leur des défis de taille.
Et demandez-vous comment ils s’en sortiront pour chacun de ces défis…

Il y a en réalité un problème inhérent à l’énoncé de cette règle. Le conseil que cette dernière tente de mettre en avant, peut entraîner bon nombre de storytellers dans un piège relativement commun.

Cette règle préconise la démarche suivante :

Placer chacun des personnages en dehors de la zone de confort. Les mettre à l’épreuve et analyser la manière qu’ils ont de réagir et de gérer les situations. De façon implicite, il s’agit donc de faire évoluer vos personnages en fonction des obstacles auxquels ils se trouvent confrontés.

Cette affirmation, prise au sens littéral, vous incite à mettre en place un monde qui entre constamment en contradiction avec votre personnage. Autrement dit, cela vous entraîne vers quelque chose de relativement plat. Il n’y a pas de construction et encore moins de nuances. Cela implique aussi d’enlever à votre audience le plaisir de découvrir comment réagissent vos personnages dans des situations qui leurs sont confortables.

Construire une histoire sur un conflit constamment « contrariant », nous amène en fait à suivre un schéma très « mécanique ». Il s’agit même d’un piège pour les storytellers qui cherchent absolument à créer du conflit par tous les moyens.

Par exemple, si votre personnage est un violoniste hors pair, le parfait opposé nous amènerait à mettre celui-ci dans une situation où il ne jouerait justement pas de violon. Mais cette épreuve ne peut avoir d’intéressant que l’idée d’ajouter du rythme à votre histoire.

Il est aussi très important de garder à l’esprit que cette règle est beaucoup plus intéressante, lorsqu’il s’agit de l’appliquer à des considérations émotionnelles, plutôt que sur les aptitudes des personnages.

L’idée de forcer un personnage à ne pas utiliser une de ses compétences, est très mécanique. Cela ne fera que vous éloigner de ce qui peut apporter de la valeur à votre histoire. Il peut s’agir d’un type de conflit utile au sein d’une histoire, mais pas en tant qu’élément central ou majoritaire.

En réalité, l’arc transformationnel d’un personnage se construit autour d’une grande part émotionnelle. Cette règle peut donc être appliquée pour forcer un personnage à sortir de sa zone de confort, émotionnellement parlant. En adoptant ce type de démarche, vous mettrez non seulement vos personnages à l’épreuve, mais vous les inciterez à changer leurs réponses émotionnelles. C’est précisément ce qui constitue l’arc transformationnel de n’importe quel personnage.

Prenons par exemple, le cas d’un personnage qui s’en sort toujours grâce au mensonge et à la tromperie. Admettons que l’on place ce personnage dans une situation où il n’a pas d’autre choix que d’être honnête. Il s’agit là d’une façon intéressante d’établir un conflit qui est directement en relation avec l’arc transformationnel du personnage. Ce conflit pourra amener le personnage à développer davantage sa sincérité envers les autres, ou au contraire, vers sa propre destruction si l’histoire est une tragédie.

Il est donc essentiel d’introduire votre personnage en le montrant dans sa zone de confort. Vous montrerez ainsi à votre audience à quel point ce personnage est à l’aise dans ce qu’il entreprend. Pour reprendre l’exemple du personnage qui évolue à travers le mensonge, vous devrez donc le présenter comme un très bon menteur. À tel point, que l’audience pourrait l’admirer pour cette aptitude (admirer dans le mauvais sens du terme, bien entendu).

Dans un second temps, vous mettrez ce personnage dans une situation où il ne peut justement pas faire appel aux avantages de sa zone de confort. Vous obtiendrez alors une véritable situation dramatique, qui forcera votre personnage à changer.

Plus tard dans votre histoire, alors que votre personnage aura désormais accepté son changement, vous pourriez le propulser à nouveau dans une situation pour laquelle ses anciens principes, seraient la solution positive la plus évidente. Ceci toujours dans l’idée de sortir encore une fois le personnage de ce qui est devenu sa nouvelle zone de confort. Vous le mettrez ainsi à l’épreuve en polarisant ses valeurs.

Ce type de conflit, même lorsqu’il s’établit au sein d’une seule séquence, amène le personnage à revenir sur son ancienne façon d’être. On oblige ainsi le personnage à considérer ses anciens principes comme de simples outils mais sans retomber dans les vices de son ancienne personnalité. À contrario, le personnage peut également trouver une stratégie équivalente, qui pourrait tout aussi bien l’aider à résoudre la situation dans laquelle il se trouve.

Confronter un personnage qui a déjà subit une transformation de sa personnalité à une situation dont la solution la plus évidente impliquerait un retour à ses principes refoulés, est une manière très efficace de concevoir une bonne dramaturgie. Cela est d’autant plus intéressant, si vous avez pris le temps de faire accepter à ce personnage un certain nombre d’arguments l’ayant profondément convaincu de changer.

L’audience souhaitera savoir si le personnage maintient les valeurs de sa nouvelle personnalité, ou si une situation décisive le fera retomber dans sa zone de confort, qui aura déjà été montrée comme étant moralement et philosophiquement néfaste.

Pour revenir sur le cas du personnage guidé par le mensonge et la tromperie, celui-ci pourrait par exemple être confronté à une situation où il devrait mentir. Même si, au cours du récit, ce personnage a déjà eu l’occasion de constater à quel point sa manière de tromper le monde qui l’entoure, pouvait le mener vers sa propre destruction. On peut dès lors se demander comment ce personnage répondra à ce genre de situation, à un moment crucial de l’histoire. Cette nouvelle problématique est même plus intéressante que celle de la transformation progressive du personnage au fil de l’intrigue.

Pour résumer : Ce que vous voulez réellement, c’est donc de construire la dramaturgie relative à vos personnages, à partir de leur zone de confort. Les mettre ensuite à l’épreuve à travers des situations qui leur imposent d’aller au-delà de cette zone de confort. Pour ensuite, confronter ces personnages à de nouvelles situations, dont la solution la plus évidente implique de devoir faire appel à d’anciens principes.

La conclusion dramatique réside finalement dans la réponse qu’adopte un personnage face aux différentes situations, et par rapport à son arc transformationnel. L’intérêt se construit autour de l’idée que le personnage peut choisir de revenir ou non sur ses pas à chaque nouvelle épreuve.

Pour aller plus loin...

Écrire et présenter un scénario est une tâche assez délicate n'est-ce pas ?
Si vous êtes d'accord avec ça, la suite devrait certainement vous intéresser...

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose un pack de 2 vidéos + 3 documents.

Je vous accompagne dans la présentation professionnelle de votre scénario

Le pack contient :

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons pourquoi la mise en forme d'un scénario est-elle si importante ?
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je corrige avec vous la mise en forme d’un scénario.
  • La checklist qui récapitule toutes les étapes de mise en forme.
  • 1 scénario d’exemple. Disponible en 2 versions, (avant et après correction).

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)

Dans l'idée de vous aider à préparer votre prochain projet cinématographique de façon professionnelle, je vous propose 2 vidéos gratuites.

  • 1 vidéo dans laquelle nous verrons ensemble les bases de l'écriture de scénario.
  • 1 mise en pratique, dans laquelle je vous montre les outils et logiciels utilisés par les pros.

L’offre prend fin dans :

Heure(s)
Minute(s)
Seconde(s)
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2016 cineaste-independant.fr

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

  • 12 vidéos : de l'idée à la finalisation de votre film.
  • 14 tutoriels : du scénario à la création du fichier vidéo.
  • 3 débriefings audio : je vous partage mon processus créatif.
  • 7 modèles de documents : checklists, scénario, découpage, etc.
  • 1 publication de votre film sur le blog.
  • 1 bonus surprise à découvrir ! :D

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder au contenu.

VOTRE PREMIER COURT-MÉTRAGE

EN 5 SEMAINES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez votre boîte de réception

pour confirmer votre inscription.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Complétez ce formulaire pour recevoir votre contenu gratuitement.

Important : Consultez votre boîte de réception.

Vos informations ont été envoyées avec succès.

Se connecter

Oubli de mot de passe ?